« Ambiance et histoire de l’architecture : l’expérience et l’imaginaire sensibles de l’environnement construit » / Ambiances [En ligne], novembre 2016

« Ambiance et histoire de l’architecture : l’expérience et l’imaginaire sensibles de l’environnement construit » / Sous la direction de Nathalie Simonnot, Olivier Balaÿ et Stéphane Frioux, Ambiances [En ligne], novembre 2016

dont article de Julien Bastoen : « Les ambiances dans les récits de visite : une source pour l’étude de la réception de l’architecture : l’exemple du nouveau Musée du Luxembourg à Paris en 1886 », mis en ligne le 07 novembre 2016. URL : http://ambiances.revues.org/789

Résumé de cet article extrait du site de la revue : Cet article propose de considérer les comptes rendus de visite au musée non pas du point de vue de l’expérience esthétique, ni même du point de vue de l’analyse sociologique du public des musées, mais comme une source pour l’histoire de l’architecture et la théorie de la réception (Roullin, 2002 ; Monnier, 2006). Par les enjeux d’ambiance qu’ils cristallisent (accessibilité, flux, confort, lumière, climat, etc.) et les contradictions qu’ils mettent en évidence, ces récits de visite peuvent être analysés comme des révélateurs de problématiques architecturales sous-estimées ou négligées dans le cadre du projet architectural. Le cas du nouveau siège du Musée du Luxembourg, inauguré en 1886 à Paris, est symptomatique de la manière dont le manque d’ambition de la politique de l’Etat français en faveur de l’art contemporain se traduit dans des choix architecturaux hasardeux, y compris et jusque dans le traitement partiel et approximatif des ambiances.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *