« Migrations résidentielles dans la Métropole du Grand Paris » / APUR, Note n°116, mars 2017

« Migrations résidentielles dans la Métropole du Grand Paris » / APUR, Note n°116, mars 2017. – 1 Vol. (4 p.)

Accédez au document en version intégrale : cliquez ici

Présentation par l’éditeur : 60 % des arrivants dans la Métropole du Grand Paris ont entre 15 et 29 ans. Au cours de l’année 2012, 151 000 personnes se sont installées dans la Métropole du Grand Paris alors qu’elles n’y résidaient pas un an auparavant et 197 000 personnes ont fait le chemin inverse. Par son dynamisme économique et culturel, la Métropole du Grand Paris attire surtout des jeunes qui viennent terminer leurs études ou occuper un premier emploi.Paris reste une destination privilégiée puisqu’un arrivant sur deux dans la métropole choisit de s’y installer. Ceux qui partent de la métropole sont le plus souvent des familles ou des personnes âgées.En 2012, les départs ont été plus nombreux que les arrivées dans tous les territoires de la Métropole du Grand Paris, à l’exception du T3-Grand Paris Seine Ouest. Cette note coproduite par l’Insee Ile-de-France et l’Apur s’appuie sur les dernières données disponibles du recensement 2013 obtenues à partir de la question « Où habitiez-vous un an auparavant ? ».


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *