3CFHC – Troisième congrès francophone d’histoire de la construction – ENSA Nantes – 21 au 23 juin 2017

3CFHC – Troisième congrès francophone d’histoire de la construction

Organisateur : CRENAU-UMR AAU 1563 (ENSA – École Nationale Supérieure d’Architecture de Nantes), l’UMR CReAAH 6566-LARA et le Centre François Viète – EA 1161 de l’Université de Nantes

Lieu : ENSA Nantes, 6 quai François Mitterrand, 44000 Nantes

Date : 21 au 23 juin 2017

Accédez au site : cliquez ici

Accédez au programme : cliquez ici

Extrait du site : Le 3e congrès francophone aura donc lieu à Nantes. Ville de carrefour et ville maritime, Nantes est une cité en perpétuelle construction et reconstruction. Son histoire, de l’Antiquité au xxie siècle, s’y lit partout dans ses méthodes de construction (architecture en bois dans le port antique de Rezé), dans ses réalisations (maison radieuse de Le Corbusier) et son urbanisme.

Il n’est donc pas étonnant que Nantes, riche de plusieurs laboratoires de recherche qui placent la construction au cœur d’une partie de leurs recherches – tels que le Centre de Recherche Nantais Architectures Urbanités (CRENAU/AAU UMR 1563), le Laboratoire de recherche Archéologie et Architectures (LARA-UMR 6566 CReAAH), le Centre François Viète d’épistémologie et d’histoire des sciences et des techniques (EA 1161) – ait été choisie pour organiser le 3e congrès francophone d’histoire de la construction.

Si les thématiques traditionnelles de l’histoire de la construction (matériaux, processus de construction, chantier, droit et économie, métiers et acteurs, circulation des savoirs…) seront bien présentes, des sujets peu évoqués dans les précédents colloques (construction des paysages) ou propres aux laboratoires nantais et ligériens seront proposés et permettront de mettre en perspective les spécificités de ce type de territoire, tant en ce qui concerne l’histoire de la construction des zones d’estuaires, entre espaces fluviaux et maritimes, que l’architecture balnéaire ou les dispositifs défensifs des territoires de marche. Ainsi ce troisième congrès francophone, embrassant tous les territoires dans le champ chronologique le plus large sera-t-il placé sous le sceau de la continuité mais aussi de la nouveauté, et viendra-t-il enrichir nos connaissances sur l’art de bâtir dans le monde.

 

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *