Journée d’étude « Micro-grids and grassroots initiatives in energy transition: Berlin . London . Paris » – École d’architecture de la ville et des territoires Marne la vallée – 19 mai 2017

Journée d’étude « Micro-grids and grassroots initiatives in energy transition: Berlin . London . Paris »

Coordination scientifique et organisation de la journée : Fanny Lopez, lopezzfanny@yahoo.fr

Lieu : École d’architecture de la ville et des territoires Marne la vallée, Amphithéâtre, 12 Avenue Blaise Pascal, 77420 Champs-sur-Marne

Date : 19 mai 2017

Accédez au programme : cliquez ici

Présentation par les organisateurs : À l’échelle européenne, la transition énergétique s’accompagne d’une mutation infrastructurelle : différentes initiatives de production d’énergies renouvelables redéfinissent les territoires urbains et leurs géographies socio-techniques associées. Les projets de décentralisation engagés dans la production d’électricité et/ou de chaleur se multiplient. Longtemps cantonnée et caricaturée à la petite échelle domestique ou communautaire, l’autonomie énergétique a gagné la ville. Les expériences de décentralisation énergétique menées à Londres et Berlin montrent que les changements de forme technique et d’échelle des infrastructures sont des leviers de changement spatial et social valorisant une économie de proximité. Ces projets locaux novateurs posent des défis pour le cadre énergétique existant, dominé en France par une forte centralisation. Les retours d’expériences des coopératives berlinoises et londoniennes nous permettront de questionner les conditions requises (stratégies d’intégration spatiale, outils et cadre réglementaire, prérogatives juridiques) vers un marché de l’énergie renouvelable plus démocratique et local.
La mise en relation et la synchronisation de ces différentes stratégies de transition portées par des logiques organisationnelles inédites posent toutefois des questions. Comment la multiplication de ces micro-infrastructures à l’échelle de la métropole constitue-t-elle in fine une stratégie énergétique articulée ? Comment ces initiatives locales influencent-elles sur les politiques nationales de transition énergétique ? Quels sont les implications spatiales de ce phénomène de transition énergétique dans les tissus urbains ? L’ambition de cette journée est d’éclairer les enjeux et les effets spatiaux de stratégies de production énergétique en milieu urbain dense en se focalisant sur des logiques d’action portées par des acteurs citoyens et orientés sur la réappropriation et le changement des pratiques vers l’autonomie énergétique. Langue de la journée : anglais Cette journée d’étude Micro-grids and grassroots initiatives in energy transition : Paris /
Londres / Berlin s’inscrit comme un temps de restitution et d’échange autour de deux programmes de recherche fortement interconnectés :
– VITE ! financé par l’ANR, dirigé par Olivier Coutard (Cnrs Umr 8134 – Latts) et Caroline Gallez (Ifsttar – UPM).
– Future of energy financé par la fondation Tuck, porté par le laboratoire OCS, dirigé par Fanny Lopez, Maitre assistante HCA à l’Eav&t avec Alexandre Bouton architecte – urbaniste fondateur de l’agence Urban Act.
Cette journée s’inscrit dans la continuité des journées d’étude du Labex Futurs urbain Les territoires de l’autonomie énergétique et La fabrique de l’autonomie énergétique qui se sont
déroulées à Paris & Champs-sur-Marne, les 17 et 18 février 2016 et 13 et 14 juin 2016.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *