Journée d’étude « Les architectes et la participation ? Une injonction, une volonté de faire avec d’autres / une impossible équation ? Vers l’émergence de nouvelles manières de faire du projet » – École nationale supérieure d’architecture de Normandie – 6 décembre 2018

Journée d’étude, sous le patronage de l’équipe de recherche ATE de l’ENSA Normandie et de l’équipe Ahttep AUSser, ENSA Paris La Villette et ENSA Paris Belleville.

Lieu : École nationale supérieure d’architecture de Normandie – 27, rue Lucien Fromage – 76160 Darnétal

Date : 6 décembre 2018, 10h30-17h

Comité de pilotage :
Bruno Vayssière, architecte, urbaniste, science politique, professeur à l’Université de Savoie,
Serge Wachter, urbaniste-économiste, professeur à l’ENSA Paris la Villette/ Ahttep-Ausser,
Dominique Lefrançois, sociologue urbaniste, maitre de conférence à l’ENSA Normandie/ATE,
Andrei Feraru, architecte-urbaniste, maitre de conférence à l’ENSA Versailles/LeaV,
Kristo Nousiainen, architecte, enseignant à l’ENSA Paris la Villette,
Mina Saidi, architecte sociologue, maitre de conférence associée à l’ENSA Paris la Villette/LAA
Nadya Labied, architecte, doctorante à l’ENSA la Villette, Ahttep,.
Coordination : Serge Wachter, Dominique Lefrançois
Modérateur : Bruno Vayssière

10h30 : Accueil des participants

10h45 : Discours et café de bienvenue
Fabien Sottiez, directeur par intérim de l’ENSA Normandie

Session 1 : En quête d’autres dispositifs d’action et de nouvelles manières de concevoir l’habitat
11h00 : Virginie Bellesoeur, directrice du service Qualité et pilotage de l’Office HLM
Caen la Mer Habitat

11h20 : Delphine Saget, architecte, DHD Architectes

Les bailleurs HLM, en demande d’innovation ? technique, sociale, collaborative ?

  • Imaginer l’habitat de demain à la lumière des pratiques spatiales,
  • Présentation du living lab HLM Caen la Mer habitat ; programme
    cherchant à impliquer habitants et entreprises dans la réflexion
    sur les nouveaux modes d’habiter.
  • L’architecte et l’expérimentation de nouveaux programmes de logement.

11h40 : Débat

Session 2 : Le durable, la question environnementale, comme moteur
ou frein à un dialogue renouvelé avec l’habitant

12h10 : Isabelle Grudet, architecte, docteure en architecture, directrice du Laboratoire Espaces Travail, Let-Lavue, Ecole nationale supérieure d’architecture Paris la Villette, membre du conseil scientifique du réseau Activités et métiers de l’architecture et de l’urbanisme (Ramau) :
La concertation énergétique : un préalable à l’implication des habitants dans la gestion des équipements techniques ?

12h40 : Jennifer Leonet, architecte, doctorante en Architecture, Urbanisme et Environnement, au sein du LET :
Les concepteurs face à l’impératif participatif dans les projets urbains durables. Le cas des écoquartiers en France.

12h50 : Débat et questions. Pause déjeuner

Session 3 : Entre ingénierie sociale et activisme : le spectre large
des pratiques de projet et des manières de faire émerger la parole

14h30 : Laurent Protois, architecte, lauréat du Grand Prix d’architecture et
d’urbanisme de Haute-Normandie, membre fondateur de l’association
Néologis, enseignant à l’université du Havre (Parcours Drac – Master génie
civil), à l’ENSA Normandie et à l’ENSA Paris Malaquais.
-La place de l’architecte dans le débat public ; un rôle nouveau à jouer dans l’élaboration de la commande.
-Nouvelles compétences et expertises d’un métier dont les conditions juridiques sont à repenser.
-Expériences ou cas d’écoles ?

14h50 : Catherine Rannou, maître de conférence au laboratoire CRH, artiste
multimédia et architecte, Ecole nationale supérieure de Paris-Val de Seine.
-Comment l’artiste peut-il s’emparer de la question de la participation et
apporter un regard décalé ?
-Présentation d’une démarche de réalisation d’un film de fiction « Saint Pol-sur-Mer, la cité radieuse » à propos d’habitants et d’architectes intervenant dans l’espace public d’un quartier de logements sociaux près de Dunkerque.
-Fiction ou réalité ?

15h10 : Pause

15h30  : David Ménard, urbaniste, responsable de l’agence Récipro-Cité.
Ingénieur du social ; penser l’implication des acteurs du projet et habitants
dans le long terme et revisiter l’habitat collectif.

15h50 : Sylvain Adam, architecte, coordinateur de l’association Appuii, Alternatives
pour des projets urbains ici et l’international.
Entre empowerment et activisme : Faire émerger de nouvelles relations à la
commande, renforcer et soutenir l’expertise habitante.

16h10 : Bruno Vayssière, remarques conclusives et débats



Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.