Paru : “Maîtres carrés : une histoire architecturale du musée des beaux-arts et d’archéologie de Besançon” / Sous la direction de Nicolas Surlapierre, Silvana Editoriale, 2018

Accédez au site de l’éditeur : Maîtres carrés 

dont un chapitre de Malik Chebahi : « Louis Miquel, « sous Corbu » ? », p. 111-129

Résumé extrait du site de l’éditeur : À mi-chemin entre le carnet de notes et le catalogue classique, le présent ouvrage ne se contente pas de décrire l’histoire de la Halle au musée ni de relater la vie des deux architectes, Pierre Marnotte (1797-1882) et Louis Miquel (1913-1986), qui ont contribué à cette évolution. Cette publication, richement illustrée, alterne contributions de spécialistes de l’architecture et du patrimoine, textes d’historiens d’art et témoignages. Des artistes contemporains tels Estelle Fredet et Aurélien Imbert ont eu la mission de faire vivre cette exposition. Ils ont rendu perceptibles la spécificité du sujet et ses paradoxes par la production de dispositifs visuels, archives, maquettes et objets disparus.
De même que l’exposition Maîtres carrés n’est pas une exposition d’architecture au sens strict, le catalogue est pensé comme un véritable documentaire qui n’hésite pas à livrer les questionnements, les doutes des chercheurs qu’il a ainsi pu réunir. Il revient aussi sur les points saillants qui relèvent autant du reportage que de la poésie, autant du descriptif que de l’enquête imaginaire.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.