Rencontres AFRASE 2018 : “L’Asie du Sud-Est en voyage : tourisme, espaces et sociétés” – Maison de l’Asie (Paris) – 27 novembre 2018

Présentation par les organisateurs : Les journées 2018 de l’AFRASE proposent d’interroger les particularités de l’inscription et de
la pratique des mobilités touristiques dans les sociétés d’Asie du Sud-Est, et, en retour, ce que le tourisme dit de ces sociétés et de leurs transformations.

Programme
13h30 : Accueil des participants et du public
14h10 : Introduction par Rémi Desmoulière (INALCO/Université Paris-Est Marne-la-Vallée, CESSMA)

Les groupes ethniques marginaux face aux tourisme : confrontations et (re)constructions identitaires
14h30 : Evelyne Gauché, Université de Tours, CITERES, « Paysage et aménagement en Chine : la mise en tourisme des villages shui du Guizhou »
15h00 : Sarah Coulouma, Aix-Marseille Université, IrAsia, « La fabrique de la “dernière tribu primitive de Chine” : enjeux idéologiques, économiques et sociaux de la mise en tourisme d’un village wa (province du Yunnan) »
15h30 : Martin Michalon, EHESS, CASE, « Le tourisme comme enjeu des relations interethniques : revendications territoriales et politiques sur les rives du lac Inlé »

16h : Pause

Les échelles du développement touristique en Asie du Sud-Est
16h30 : Emmanuelle Peyvel, Université de Bretagne Occidentale, Institut de
géoarchitecture, « Au-delà de l’enclave : le quartier routard de Pham Ngu Lao (Saigon), entre global et local »
17h : Clotilde Luquiau, Université de Cergy-Pontoise, CASE, « Une géographie du tourisme en Malaisie »
17h30 : discussion et conclusion

17h45 : Présentation d’ouvrages

Eugénie Mérieau et la Thaïlande : Idées reçues sur la Thaïlande. Paris, Le cavalier Bleu, 2018
Les Thaïlandais : lignes de vie d’un peuple. Paris, Ateliers Henry Dougier, 2018

18h 15: Assemblée Générale de l’AFRASE
19h15 : Pot dînatoire



Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.