Parution : Moussons n°32, recherche en sciences humaines sur l’Asie du Sud-Est

Accédez au document en ligne en version intégrale : Moussons n°32

Présentation par la rédaction : Ce numéro généraliste de Moussons, mêlant histoire, anthropologie et science politique, débute par deux articles consacrés à l’ïle de Java. Celui d’Adeline Martinez se penche sur la résilience des populations locales revenant sur leurs terres dévastées par le volcan Merapi, l’autre, de Jean-Marc de Grave, s’interroge sur le marqueur temporel que la mort et les funérailles représentent pour les vivants. C’est ensuite le Viêt Nam qui est à l’honneur. Dâu Duc Anh examine en Annam un aspect peu connu du parlementarisme local dans l’Indochine coloniale. Brice Fossard met en avant les sportifs et les scouts, chers à la politique Vichyste de redressement national, fabrique méconnue du sentiment nationaliste chez les colonisés. Quant aux travailleurs vietnamiens envoyés en France lors du conflit mondial, leur retour au pays fut un processus incertain que dépeint Chizuru Namba. En pleine guerre au Viêt Nam, Lê Thi Hoa, détaillant les encycliques, dresse le constat de l’action diplomatique du Vatican en faveur de la paix.Entre instrumentalisation et déclin de l’utopie communiste, Christophe Vigne entre dans le détail des relations complexes qu’a entretenues le Viêt Nam avec les associations «patriotiques» établies à l’étranger lors del’instauration de la politique du «renouveau» (1988-1992). Et pour clore, Nguyen-Pochan Thi Thanh Phuong analyse le traitement de l’information et le contrôle médiatique lors des tentatives de modification de la constitution vietnamienne.



Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.