Le transport collectif urbain par voie d’eau, quel potentiel en France ? Synthèse du rapport (Livre)

“Le transport collectif urbain par voie d’eau, quel potentiel en France ? Synthèse du rapport” de CERTU, CETE – Lyon : CERTU, juillet 2012 – 17 p.

Accédez au site : Version intégrale du document

Introduction extraite du document : La France possède l’un des plus longs linéaires maritimes en Europe et des départements et régions d’Outre-Mer constitués essentiellement d’îles : le potentiel de la voie d’eau pour le développement de services de transports collectifs urbains est donc important. On dénombre de fait, depuis longtemps, des services de transport collectif urbain par navettes maritimes dans plusieurs agglomérations, permettant de franchir les rades, bras de mer et de caboter le long des rives. Par contre, l’aménagement des berges des fleuves a été largement dédié, depuis les années 60, à la circulation automobile et n’a pas favorisé le développement des services de navettes fluviales. De fait, ces derniers sont plus récents, et en nombre restreint. Néanmoins, quelques collectivités, comme Paris, Bordeaux et Calais, se sont engagées dans des projets ambitieux, dont certains sont déjà avancés, dans la perspective du retour des bateaux en tant que mode de déplacement urbains dans leurs villes. Pour quels besoins les services de transport par voie d’eau peuvent-ils être développés, dans le contexte actuel réglementaire et dans une société à la recherche perpétuelle de l’optimisation des temps de déplacements ? Voici les questions abordées par une étude réalisée pour le ministère en charge des transports, la présente fiche en présentant les premiers éléments de synthèse.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.