“Architectures de guerre et de paix. Du modèle militaire antique à l’architecture civile moderne” – sous la direction d’Olga Medvedkova et Emilie d’Orgeix

“Architectures de guerre et de paix. Du modèle militaire antique à l’architecture civile moderne” – Olga Medvedkova et Emilie d’Orgeix (dir.) – Bruxelles : Editions Mardaga, 2013 – Coll. Architecture – 239 p. –

ISBN 978-2-8047-0153-6

Accédez au site de l’éditeur : http://www.editionsmardaga.com/Architectures-pour-la-guerre-et

Résumé extrait du site de l’éditeur :   Les études sur l’architecture civile et l’architecture militaire sont aujourd’hui conduites de manière trop souvent dissociée, comme si elles appartenaient à des cultures différentes que rien ne liait entre elles. C’est oublier que l’architecture militaire ne s’est détachée de l’ensemble des théories et des pratiques de la construction qu’à l’époque contemporaine et que les architectes du XVe au début du XIXe siècle étaient, pour la plupart, des ingénieurs militaires.

Les liens entre ces deux architectures, ancrées dans un héritage antique commun, sont pourtant tout aussi symboliques, voire davantage. Les formules que la culture classique, tout particulièrement romaine, a élaborées face au territoire conquis, au champ de bataille, au trophée, au triomphe, aux machines nourrissent une abondante iconographie militaire continuellement présente dans l’architecture civile moderne. Plus l’architecture militaire se modernise, plus elle se justifie par l’image antique.

Franchissant les limites disciplinaires et croisant les «thèmes» militaires et civils à travers leurs fondements antiques, les auteurs de ce livre traitent de sujets rarement abordés par l’histoire de l’architecture, pourtant centraux pour la culture architecturale européenne.

 


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Pascal Fort (8 novembre 2013). “Architectures de guerre et de paix. Du modèle militaire antique à l’architecture civile moderne” – sous la direction d’Olga Medvedkova et Emilie d’Orgeix. Carnet de veille UMR AUSser. Consulté le 23 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/uyl4


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search