Rencontres du Labex CAP “Patrimonialisation, patrimoines et créations : questions contemporaines” – 27 et 28 novembre 2013

Les journées d’études du Labex CAP “Patrimonialisation, patrimoines et créations : questions contemporaines” se dérouleront les 27 et 28 novembre 2013 à la Galerie Colbert, auditorium de l’INHA.

Accédez au programme : Labex_CAP_Congres_27-28_11_2013

Présentation par les organisateurs : L’extension des protections patrimoniales aux productions et aux témoignages de toutes les périodes historiques et à toutes les catégories d’objet, n’a pas seule­ment induit une inflation du nombre et une diversification du type des biens et des pratiques voués à la conservation, elle a aussi donné à la notion de patrimoine un caractère de plus en plus polysémique, au risque de sa dissolution, dans l’infini variété des domaines qu’elle recouvre. Cette extension générale s’accompagne d’un brouillage des définitions et d’une variabilité des pratiques d’inventaire, de collecte, d’enregistrement, de protection, de restauration ou d’exposition. Des approches, des méthodes et des doctrines, initialement élaborées dans un contexte déterminé par une conception fortement hiérarchique des civilisations, des périodes et des arts ont été peu à peu confrontées au traitement de corpus toujours plus étendus et divers, que n’organisent plus désormais ni la grille d’une histoire universelle, ni l’assurance d’une échelle des valeurs artistiques.

À ce mouvement marquant l’approche européenne s’ajoute le déclin des valeurs nationales, souvent à l’origine des politiques patrimoniales, au bénéfice d’un uni­versalisme ou d’un regard mondialisé, mais aussi de la revendication d’identités locales, religieuses, politiques, ethniques. Les communautés qui s’identifient aux patrimoines contemporains ne sont plus définies par les frontières des états ; elles sont mouvantes et à géométries variables, voire même dématérialisées.

Enfin, à ces nouvelles communautés et ces nouvelles valeurs patrimoniales, à ces nouveaux corpus et ces nouveaux publics s’ajoutent des outils qui n’ont cessé, du milieu du XIXe siècle à nos jours, de l’invention de la photographie au dévelop­pement des techniques numériques et du Web, d’apporter de nouvelles possibi­lités de reproduction, de conservation, d’indexation, de diffusion et d’échange, impliquant de nouvelles possibilités et de nouvelles méthodes.

Ces questions actuelles, portant sur les définitions et les enjeux du patrimoine, sont au coeur du programme du Labex CAP « Patrimoines, patrimonialisation et créations : enjeux contemporains », dont ces deux journées de rencontres marquent le point de départ.

 

 

 

 

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.