Séminaire doctoral du LACTH : “Conception, patrimoine et territoire Le cas bassin minier du Nord-Pas-de-Calais” – ENSAPL – 6 mars 2019

Accédez au site : séminaire doctoral du LACTH

Conception et organisation : Frank Vermandel, architecte HDR, Responsable du domaine conception du LACTH
Chercheur invité : Philippe Prost, architecte, professeur à l’ENSA Paris Belleville, laboratoire IPRAUS
Chercheure associée au LACTH : Béatrice Mariolle, architecte, docteure en architecture, professeure à l’ENSAP Lille
Discutante : Céline Barrère, sociologue et ethnologue, maître de conférence à l’ENSAPL, chercheuse LACTH, domaine Territoire
Doctorante LACTH : Noémie Devaux, architecte

Lieu : ENSAPL, salle Jean Challet (1er étage), 02 rue Verte, 59650 – Villeneuve d’Ascq

Date : mercredi 6 mars 2019, 14h30-17h30

Présentation par les organisateurs : L’inscription du Bassin Minier du Nord-Pas-de-Calais au Patrimoine Mondial de l’Unesco en 2012 apporte un nouvel éclairage sur un territoire en déclin depuis la fermeture des sites d’exploitation miniers. Cette reconnaissance patrimoniale met en relief la notion de « paysage culturel évolutif vivant » ; elle s’inscrit dans la lignée d’une série d’actions menées par l’Etat et les collectivités territoriales pour redynamiser une région en crise. Cependant, cette nouvelle visibilité, qui s’appuie essentiellement sur le patrimoine et le renouveau culturel, n’est pas sans poser question à un moment où les indicateurs sociaux et économiques restent préoccupants.

Cette séance visera à interroger les effets et les paradoxes qu’engendre la reconnaissance patrimoniale d’un territoire en déprise et à questionner le rôle de l’architecture et l’action de l’architecte dans un tel contexte.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.