Journée d’étude “De Paris à Bordeaux en train, 1938-2013. Des concessions au PPP : de l’histoire aux enjeux actuels” – 06 décembre 2013

Journée d’étude “De Paris à Bordeaux en train, 1938-2013. Des concessions au PPP : de l’histoire aux enjeux actuels” 

Date : 06 décembre 2013

Lieu : Archives départementales de la Gironde – 72-78 cours Balguerie Stuttenberg, 33300 Bordeaux

Organisateur : Groupe de recherche en économie théorique et appliquée (UMR CNRS 5113 GRETHA – Université de Bordeaux 4) et l’Association pour l’histoire des chemins de fer (AHICF)

Accédez au programme : http://www.ahicf.com/IMG/pdf/programme_web-2.pdf

Présentation extraite du site : L’objectif de cette journée d’étude est de rappeler une date anniversaire, celle des 75 ans de l’arrivée du premier train électrique reliant Paris à Bordeaux en décembre 1938, afin de nourrir des réflexions et des débats sur l’évolution actuelle du réseau ferroviaire et ses conséquences régionales. Le réseau ferroviaire desservant la plate-forme bordelaise sera abordé dans ses dimensions techniques, en étudiant l’évolution des investissements, des chantiers, des compétences et savoir-faire, et des cultures professionnelles. On abordera les différents regards portés sur l’infrastructure nouvelle (attentes, portée symbolique, images associées), pour reconstituer les différents acteurs et groupes d’acteurs à l’œuvre dans la décision et la conduite du projet. On soupèsera la réception des innovations et lignes nouvelles par les différents groupements d’intérêt locaux et régionaux. On analysera les procédures juridiques et les moyens de financement et de gestion. En tant qu’axe de transports interrégional, l’histoire de la ligne concerne l’histoire économique, le droit public économique (celui des concessions, des PPP, du service public), l’histoire financière (des plans d’investissements), l’histoire du système technique ferroviaire et l’histoire des énergies sont également conviés. Enfin, l’histoire de l’organisation des firmes, l’histoire des métiers et des savoir-faire ont leur place dans le débat, ouvert sur la notion de « modernité ferroviaire »

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.