Appel à communications pour les Rencontres annuelles du réseau Etudes Urbaines Nord-Américaines (EUNA) (date limite : 7 mai 2019)

Accédez au formulaire en ligne : Appel à communications EUNA

Comité de pilotage : Martin Lamotte (CNRS, Laboratoire CITERES (UMR 7324), Université de Tours François-Rabelais),
Sonia Lehman-Frisch (Laboratoire Mosaïques/LAVUE (UMR 7218), Université Paris Nanterre), Pascale Nédélec
(UMR CREDA, Académie de Paris), Charlotte Recoquillon (Institut Français de Géopolitique, Université Paris 8), Matthieu Schorung (Laboratoire Ville Mobilité Transport (UMR-T 9403), Université Paris-Est Marne-la-Vallée)

Objectifs :
– Faire un état des lieux des études urbaines menées en France sur les villes nord-américaines et mettre en lumière la spécificité de l’approche francophone
Les villes nord-américaines imprègnent largement en France les représentations ordinaires ; leur omniprésence dans les médias culturels ou d’information est telle que l’on a tous le sentiment de connaître ces espaces urbains, leurs paysages et les modes de vie de leurs habitants. Les sciences sociales qui s’intéressent aux villes manquent rarement de s’y référer elles aussi, notamment parce que les pensées sur la ville proviennent en bonne part des États-Unis – l’« École de Chicago » en est l’illustration la plus fameuse, dont l’influence sur la sociologie, et plus largement sur les études urbaines, a été fondamentale. Les politiques urbaines françaises, enfin, tirent souvent leur inspiration d’Outre-Atlantique et les rapports sont nombreux à se référer explicitement au contexte états-unien. Ces représentations vernaculaires ou scientifiques sont
associées à des jugements de valeurs contrastés, les villes nord-américaines étant conçues tantôt comme un modèle à suivre, tantôt comme un repoussoir urbain. Dans ce contexte, il reste plus important que jamais d’étudier les villes nord-américaines, que ce soit dans une perspective comparatiste ou non, en dévoilant et en mettant à distance les implicites axiologiques qui y sont attachés.
Depuis 2016, les rencontres annuelles du réseau EUNA contribuent à un état des lieux des études urbaines menées par des chercheurs et chercheuses francophones de toutes disciplines sur les villes nord-américaines et permettent de mettre à jour leurs objets, leurs approches et leurs terrains, voire de discuter leur spécificité par rapport aux recherches nord-américaines. Elles offrent également un espace d’échanges pour confronter et discuter les approches méthodologiques, les perspectives théoriques et des résultats des recherches.

– Mettre en réseau les chercheurs et chercheuses françaises spécialistes des études urbaines nord-américaines
En rassemblant des doctorant.es et des enseignant.es-chercheur.es aux niveaux d’expérience variés, habituellement dispersés dans diverses institutions de recherche sur tout le territoire français (voire européen), ces rencontres annuelles du réseau sont aussi l’occasion de se rencontrer et de se connaître. La session récurrente de « présentation des travaux » a pour objectif de :

  • faciliter la diffusion et la visibilité de nos travaux dans la communauté scientifique
    internationale ;
  • faciliter la constitution de futures collaborations (publications, programmes de
    recherches collectifs…).

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.