Colloque international “Affects, Flux, Fluides : représentations, histoires et politiques des émotions en arts” – Université de Strasbourg – 10 au 12 avril 2019

Organisation : Université de Strasbourg (EA 3402) / Université Lille 3 (CEAC)

Accédez à l’annonce : Affects, Flux, Fluides

dont intervention de Hakima El Kaddioui (doctorante AHTTEP/AUSser) : “L’Affect, un matériau paradoxal dans l’architecture actuelle”

Présentation par les organisateurs : Ce colloque international propose une approche transdisciplinaire des manifestations affectives en arts, encourageant un dialogue entre les disciplines artistiques et les approches épistémologiques des émotions (sciences et théories des arts, histoire de l’art, histoire, esthétique, études culturelles, géographie). Englobant toutes les formes d’expressions artistiques contemporaines visuelles, performatives ou textuelles, l’événement souhaite prendre, dans le champ des études artistiques, le pouls de perspectives travaillées par l’affectivité depuis l’emotional turn survenu dans la recherche internationale au début des années 2000. En articulant émotion et perception, mémoire et histoire, corps et subjectivation, représentations et politique, temporalités et spatialités, ce colloque international mêle recherche et création artistique pour interroger les multiples enjeux liés aux manifestations émotionnelles en art, entre arts visuels et sonores, danse, performance, cinéma, musique, arts numériques et littérature.

Les contributions interrogeront la dimension tangible et sensorielle des œuvres d’art en se demandant comment les images, les mises en scènes, les dispositifs, les corporéités et les narrations esthétiques sont (in)formées par les émotions. En écho, l’appareil conceptuel qui s’articule à travers le spectre des affectivités apparaîtra comme un outil pour ancrer les formes artistiques dans leur contexte historique, sociologique et politique. De nombreuses contributions questionneront en particulier les enjeux des affects au prisme des approches féministes, à travers les questions de genre et de sexualités.

Ce chantier de réflexion transdisciplinaire et intermédiale autour des problématiques liées aux émotions, aux affects, aux humeurs et aux fluides s’articulera à travers cinq axes : « Méthodologies émotionnelles : archives, matérialités et expériences » ; « Flux, circulations, intensités : les émotions de la modernité » ; « Performativité des émotions : corps, politiques et communautés » ; « Humeurs et fluides : affects et représentations » et « Dispositifs émotionnels, entre technologies et affectivités ».


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.