Paru : “La fabrique du bonheur” / Virginie Picon-Lefebvre, Editions Parenthèses, avril 2019

Accédez au site de l’éditeur : La fabrique du bonheur

“La fabrique du bonheur” / Virginie Picon-Lefebvre, Marseille : Editions Parenthèses, avril 2019, 1 Vol. (256 p.), Collection “Architectures”, ISBN 978-2-86364-333-4

Sur l’auteur : Virginie Picon-Lefebvre est architecte dplg, urbaniste de l’École nationale des Ponts et Chaussées et docteur en histoire de l’art. Enseignante et chercheuse à l’Ipraus, umr Ausser, elle a été membre fondateur du Grai et chercheuse associée au Liat (Laboratoire, Infrastructure, Architecture, Territoire, à l’Ensa Paris-Malaquais). Après avoir exercé son professorat à l’École d’architecture de Versailles, à la Graduate School of Design Harvard University et à Malaquais, elle enseigne désormais l’histoire et la culture architecturales à l’Ensa Paris-Belleville. Auteur de nombreux articles, contributions et ouvrages, elle a notamment co-dirigé aux Éditions Parenthèses un Dictionnaire de La Défense (2012).

Résumé éditeur : S’aérer, se détendre, se muscler, bronzer en maillot ou en rando, se cultiver. En groupe, en solitaire. Côté mer, côté montagne. D’une décennie, d’un siècle à l’autre, les plaisirs du tourisme et des moments de loisir évoluent en même temps qu’évoluent les valeurs, les rapports au corps et à la nature, les tendances et les sensibilités. De même que, d’une décennie, d’un siècle à l’autre, évoluent les architectures qui les accueillent et leur ressemblent. À la fois reflet des aspirations et des contradictions d’une société tout entière et laboratoire de tous les possibles, l’architecture du loisir a été jusque-là peu étudiée et peu théorisée. Riche d’une iconographie inédite, cet ouvrage se saisit de ce beau sujet de la fabrique des « lieux du bonheur » auxquels, de stations de ski en villages de vacances, les plus grands architectes se sont frottés — Jean Balladur, Le Corbusier, Robert Stern, Adolf Loos, Marcel Breuer, Georges Candilis ou Henri Mouette. Montrant l’aspect aujourd’hui patrimonial de ces lieux, discrets pour certains, célèbres pour d’autres, ce livre est également nourri d’exemples actuels ébouriffants, façon Dubaï, et de projections d’avenir, inscrites dans l’ère du numérique et de la consommation responsable.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.