Conférence d’Estelle Thibault : “Jules Bourgoin, de la Théorie de l’ornement à la Graphique : Quelle science esthétique pour les métiers d’art ?” – 12 décembre 2013

Dans le cadre du séminaire 2013-2014 “L’esthétique scientifique”, Conférence d’Estelle Thibault (Ecole nationale d’architecture de Paris-Belleville, IPRAUS/ UMR AUSSER 3329) : “Jules Bourgoin, de la Théorie de l’ornement à la Graphique : Quelle science esthétique pour les métiers d’art ?”

Date : Jeudi 12 décembre 2013, 18h-20h

Lieu : 18h-20h, salle E 658, Sorbonne

Accédez au site : https://sites.google.com/site/centrevictorbasch/activites-2013-2014/seminaires/l-esthetique-scientifique-2

Présentation extraite du site :  “Les publications de l’architecte et dessinateur Jules Bourgoin (1838-1908) témoignent d’un engagement à long terme pour la fondation d’une discipline spécifique, capable d’encadrer tant l’analyse que la production des œuvres ornementales. Cette tentative obstinée et inquiète, par laquelle il espère sortir les industries d’art de la double domination des beaux-arts et de la science des ingénieurs, passe par la déconstruction critique des doctrines esthétiques contemporaines et cherche ses modèles dans l’épistémologie exigeante du philosophe Antoine Augustin Cournot et dans un riche imaginaire scientifique. De la Théorie de l’ornement (1873) à la Graphique (1905), il élabore un ambitieux programme d’analyse formelle, bientôt envisagé comme le socle d’une nouvelle pédagogie pour stimuler l’invention dans les métiers d’art”.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.