Appel à articles “Réparer les territoires post-miniers, approches territorialistes, paysagères, architecturales et artistiques”, Les Cahiers de la recherche architecturale, urbaine et paysagère (date limite : 15 novembre 2019)

“Réparer les territoires post-miniers, approches territorialistes, paysagères, architecturales et artistiques” : Dossier thématique coordonné par Sandra Fiori, Béatrice Mariolle et Daniela Poli.

Les propositions d’articles complets seront envoyées par mail avant le 15 novembre 2019
au secrétariat de rédaction des Cahiers de la recherche architecturale, urbaine et paysagère
secretariat-craup@culture.gouv.fr
Pour plus d’informations, contacter Aude Clavel au 06 10 55 11 36

Nés d’une économie sectorielle destructrice au plan écologique, les territoires de l’après-mine portent les stigmates d’un mode de développement qui n’est plus tenable, mais avec les effets duquel il faut encore composer. Territoires fragilisés, à la fois visibles et invisibles, souvent patrimonialisés, ils offrent des situations contemporaines où l’expérimentation des transitions vers une société post-carbone trouve particulièrement sa pertinence. Figures métonymiques d’un monde à réparer, ils sollicitent les analyses et contributions prospectives de nos disciplines de recherche : paysage, architecture, urbanisme.
L’ambition de ce nouveau dossier des CRAUP est de dresser un tableau international des contributions les plus récentes qui, à l’articulation entre recherche et projet, s’intéressent aux transformations post-minières sous leurs dimensions à la fois spatiales, socio-économiques, écologiques, paysagères, ou encore esthétiques.
Dans le prolongement de travaux menés autour des notions de re-territorialisation (Magnaghi 20032, 20173 ; Poli, 20184), régénération -reclaiming (Berger, 2002), récupération – recovering (Corner, 1999), les questions que nous souhaitons plus précisément mettre à contribution sont : comment réparer des territoires monofonctionnels ? De quelles manières les outils du concepteur, architecte, urbaniste, paysagiste, artiste, y contribuent-ils ?



Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.