Appel à communications pour la journée d’études : “Le XIXe siècle face au passé. Regarder et transformer l’architecture des XVIIe et XVIIIe siècles” (date limite : 22 juin 2019)

Appel pour la Journée d’études du Centre André Chastel – 11 septembre 2019 : “Le XIXe siècle face au passé Regarder et transformer l’architecture des XVIIe et XVIIIe siècles”

Elle est organisée par Emmanuelle Bordure, Elsa Jamet et Clémence Pau, doctorantes en histoire de l’architecture à Sorbonne Université (Centre André Chastel / ED 0124 Histoire de l’art et archéologie).

La date limite de l’envoi des propositions de communication est le 22 juin 2019.

Pour tout contact, veuillez utiliser l’adresse email : journee.chastel2019@gmail.com

L’exploration des relations entre le XIXe siècle et l’architecture des XVIIe et XVIIIe siècles pourra s’appuyer sur des études de cas et des analyses de corpus, sur l’examen de fonds d’archives et de sources littéraires, mais aussi sur des approches plus générales et théoriques.

La journée d’études se proposera d’interroger les aspects suivants :
– Le regard critique du XIXe siècle sur les productions des XVIIe et XVIIIe siècles
– La prise en compte de l’architecture et du décor de l’édifice préexistant dans le cadre d’interventions de modernisation et de reconversion au XIXe siècle : que choisit-on de garder, de restaurer, de supprimer, de valoriser dans le nouveau projet ?
– L’adaptation des interventions du XIXe siècle à l’architecture préexistante (choix du style, des couleurs, des matériaux, etc.)
– Les méthodes mises en œuvre par les historiens de l’art, les architectes et les restaurateurs du patrimoine pour analyser et valoriser (ou non) les interventions du XIXe siècle

Tous les types de programmes architecturaux seront examinés et les interventions étudiées concerneront la réalisation de nouveaux décors intérieurs (peinture, sculpture, lambris, vitraux, papier peint, céramique, glaces, cheminées, etc.), les aménagements intérieurs (redistribution des espaces, escaliers, voûtement, ouvertures, sols, etc.), les agrandissements, les modifications de la silhouette extérieure et les reprises de la modénature extérieure. Les choix et les méthodes de restauration des éléments des XVII e et XVIIIe siècles conservés pourront également être étudiés.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.