« Rues de demain », l’Université d’été du génie urbain 2019 – École des Ingénieurs de la Ville de Paris (EIVP) – 17 au 19 septembre 2019

Université d’été du génie urbain 2019 de l’EIVP

L’École des Ingénieurs de la Ville de Paris (EIVP) a retenu « Rues de demain » comme thème de sa prochaine université d’été qui se tiendra les 17, 18 et 19 septembre 2019, en partenariat avec l’Ifsttar, l’École des Ponts ParisTech et le Forum Métropolitain du Grand Paris.

Programme complet et inscription

dont participation de Eric Alonzo (OCS/AUSser) le 17 septembre 2019 à 9h30 : En attendant l’automobile, penser la rue à l’aune du flux mécanique (fin XIXe -début XXe siècle).

Lieu : École des Ingénieurs de la Ville de Paris (EIVP), 80 rue Rébeval, 75019 Paris
Date : 17 au 19 septembre 2019

Extrait du site : Nous traversons une période de changements qui vont avoir de nombreux impacts sur les territoires habités et leurs espaces publics. Les défis à relever pour faire face au changement climatique impactent transversalement l’ensemble des disciplines mobilisées pour la transformation et l’adaptation des établissements humains. Dans le même temps, les nano-sciences et la révolution numérique modifient mondialement nos comportements alors que les transformations des modes de vie, d’éducation, de travail ou de consommation dessinent les contours d’une nouvelle civilisation urbaine.

Alors que la révolution des mobilités sonne à nos portes, que les plates formes, les informations en temps réel et le e. commerce façonnent notre quotidien, que les mixités d’usages et de fonctions revitalisent la cité, et que le besoin de nature retisse des liens avec l’urbain, comment imaginer les rues de nos villes demain ? La rue, lieu et dispositif urbain privilégié, est depuis toujours l’emblème de l’urbanité occidentale. Théâtre et fidèle miroir de la vie citadine, squelette des organisations urbaines, les rues gardent en elles cette capacité de raconter un lieu, une époque, un système social. Le temps des villes à son propre rythme, celui d’un long processus de décomposition- recomposition, mais « l’homme », éternel piéton de la cité en restera toujours la cellule souche.

Que sera le nouveau paradigme de la rue dans le contexte de l’ère électro télématique (Françoise Choay) ? Que seront les rues de demain ?

C’est à ce questionnement aux multiples entrées que souhaite contribuer l’Université 2019 de l’EIVP, en croisant les approches, qu’elles soient technologiques, sociologiques, économiques, environnementales, sans oublier les utopies propres a toute période de transition . Le territoire parisien, laboratoire permanent de recherches et d’innovations sera, comme pour chaque cession de ces universités, mis à contribution.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.