Cycle de rencontres “Campagnes urbaines” dans les ENSA / PUCA

Le Plan Urbanisme Construction Architecture ouvre le débat sur la vie des lotissements

Accédez au programme complet : Cycle de rencontres “Campagnes urbaines”

Plusieurs dates et lieux : 11 septembre (ENSA Paris-Belleville), 3 (ENSA Normandie) et 15 octobre (ENSAP Lille), 12 (ENSA Strasbourg) et 13  novembre (ENSA Clermont-Ferrand) et 2 autres dates en novembre (SciencesPo et Ecole nationale des travaux publics de l’Etat).

Discutants : Béatrice Mariolle (Professeure ENSAP Lille, AUSser) et Jean-Michel Léger (chercheur associé IPRAUS (ENSA Paris-Belleville), AUSser)

Présentation par les organisateurs :

Encore abondamment évoquée, l’idée d’un « étalement urbain » est loin de rendre compte de la réalité par laquelle procède aujourd’hui l’urbanisation des figures très diverses des campagnes urbaines (terme repris des catégories du Commissariat général à l’égalité des territoires qui comporte les “campagnes des villes, du littoral et des vallées urbanisées” et les “campagnes agricoles et industrielles”).

Il est indéniable que l’artificialisation et la fragmentation des sols se poursuivent mais elles sont davantage le fait des zones commerciales et de logistique que des quartiers pavillonnaires. Qu’en conclure quant à l’efficacité de la législation, de la réglementation et des outils d’urbanisme ? Et puis, densifier, soit, mais jusqu’où ? À trop le faire ne prive-t-on pas les urbains d’espaces naturels voire d’espace tout court ? La densification ne trouverait-elle donc pas son sens dans un juste équilibre avec son envers, la « dédensification » qui favorise les jardins domestiques et la biodiversité ? Et dans quelle mesure ces questions sont-elles spécifiques à la France ? Qu’en est-il de nos voisins européens ?

Telles sont quelques-unes des questions abordées dans Densifier/Dédensifier, Penser les campagnes urbaines, un ouvrage issu d’un programme de recherche du Plan urbanisme construction architecture et publié sous la direction de Béatrice Mariolle et Jean-Michel Léger. Questionnements également évoqués dans le cadre des ateliers périurbains du ministère de la Transition écologique et solidaire dont les enseignements sont consignés dans un second ouvrage Le périurbain, espace à vivre, sous la direction de Florian Muzard et Sylvain Allemand. Ces ouvrages serviront donc de support à ce cycle de conférences, à travers toute la France, à chaque fois en croisant les regards de contributeurs avec des acteurs locaux, de différents horizons disciplinaires ou professionnels.

Ces séances permettront d’esquisser des propositions d’actions concernant le devenir des campagnes urbaines notamment en termes d’occupation et de recyclage des sols, de production agricole, de politiques d’aménagement, de modèles de transition et de coopérations interterritoriales


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.