Etude de l’APUR “La progression des grandes surfaces dans la Métropole du Grand Paris – Géographie des commerces de 1 000 m² et plus par territoires et secteurs d’activité”, septembre 2019

Etude de l’APUR “La progression des grandes surfaces dans la Métropole du Grand Paris – Géographie des commerces de 1 000 m² et plus par territoires et secteurs d’activité”, septembre 2019, 1 vol. 

Accédez au document en ligne : La progression des grandes surfaces dans la Métropole du Grand Paris

Résumé éditeur : Les grandes surfaces commerciales de 1 000 m² ou plus sont au nombre de 913 établissements, soit 2,7 millions de m², dans la Métropole du Grand Paris (MGP) en 2019 sur un total de 1 973 établissements et 6,3 millions de m² dans toute l’Ile-de-France. La Métropole du Grand Paris qui concentre 58 % des habitants d’Ile-de-France ne concentre que 46 % des grandes surfaces commerciales régionales. Mais les installations récentes des grandes surfaces montrent une tendance inverse qui privilégie le retour vers le centre et notamment les centres urbains de la MGP. Entre 2014 et 2019, la MGP enregistre un solde positif entre les créations et les disparitions de grands établissements (+ 37 établissements) alors que le solde global en Ile-de-France, hors MGP, est quant à lui négatif (-1 établissement). La hausse de 37 établissements concerne principalement le centre de la MGP, Paris en particulier (+17 établissements) mais aussi dans les territoires de l’Ouest parisien, comme Paris Ouest La Défense (+10 établissements) ou encore la Boucle Nord de Seine (+12 établissements).

Paris joue un rôle majeur et original dans l’armature commerciale métropolitaine puisque la capitale concentre 349 établissements de 1 000 m² ou plus (représentant 1 million de m²), soit 34 % des grandes surfaces commerciales de la MGP et près de la moitié des créations de ces grandes surfaces entre 2014 et 2019. Paris se distingue du reste de la Métropole car les grandes surfaces y sont anciennes (héritage des premiers grands magasins), peu regroupées dans des centres commerciaux et, contrairement à ce que l’on observe dans le reste de la Métropole, peu tournées vers l’alimentaire. En revanche, à Paris comme partout dans la Métropole, une part importante des nouvelles grandes surfaces correspondent au boom des salles de sport lié à la tendance observée depuis plusieurs années de la recherche d’un bien-être plus important.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.