Exposition « Quand les artistes dessinaient les cartes, vues et figures de l’espace français, Moyen Âge et Renaissance » – Archives nationales (Paris) – 25 septembre 2019 – 06 janvier 2020

Présentation

L’exposition Quand les artistes dessinaient les cartes, Vues et figures de l’espace français, Moyen-âge et Renaissance met en valeur le corpus méconnu des « vues figurées » qui apparaissent au tournant du Moyen Âge et de l’époque moderne (XIVe-XVIe siècle). Il s’agit de représentations de territoires de dimension restreinte (terroir, ville, seigneurie, petit comté), qui montrent les lieux comme si le spectateur les avait sous les yeux. Le dessin vise alors à identifier des lieux et à se repérer dans l’espace. en dehors souvent des techniques de projection savante de l’espace alors en cours de redécouverte.

Accédez à l’annonce : Quand les artistes dessinaient les cartes

Commissariat de l’exposition

Juliette Dumasy-Rabineau, maîtresse de conférences en histoire médiévale à l’Université d’Orléans, est l’initiatrice du projet. Depuis plusieurs années, ses recherches portent sur les cartes locales françaises et sur leur place dans l’histoire des pratiques de gouvernement et l’histoire des représentations. En plus de sa thèse (Le feu et le lieu. La baronnie de Sévérac-le-Château à la fin du Moyen Âge, Paris, CTHS, 2011), elle a publié plusieurs articles sur ce thème.
Nadine Gastaldi, conservatrice générale du patrimoine, archiviste-paloégraphe a accompli toute sa carrière aux Archives nationales. Après quatre années à la Section des Archives privées, elle a rejoint en 1992 la Section moderne (puis Section du XIXe siècle) où elle a eu en charge le fonds des Cultes et des fonds de Beaux-arts (architecture et arts plastiques). Elle a publié de nombreux articles sur les sources et l’histoire institutionnelle dans ces deux domaines. Depuis 2011, elle est responsable de la mission Cartes et plans
Camille Serchuk est professeur de l’Histoire de l’art à Southern Connecticut State University à New Haven, dans l’état de Connecticut, aux Etats-Unis. Diplômée en l’histoire de l’art médiéval de l’université de Yale (Ph. D.) elle a, depuis plusieurs années, travaillé sur l’importance des peintres et de leur formation pour la cartographie locale, à la fin du Moyen Âge et au début de la Renaissance.
– Un commissaire associé en charge des animations numériques / audiovisuelles
Gaël Lebreton est commissaire associé de l’exposition, en charge des animations numériques / audiovisuelles de l’exposition. Il est ingénieur, chercheur associé au laboratoire Framespa (UMR 5136 Université de Toulouse / CNRS). Il s’intéresse particulièrement à décrire la façon dont l’objectivité cartographique est influencée par les motivations subjectives des cartographes et des commanditaires. Il a publié son travail sur la figure de Castelferrus de 1525 dans la revue du Midi Médiéval (En pleine figure !, Tome 34 – 2016).

Informations pratiques

Exposition du 25 septembre 2019 au 6 janvier 2020
Lieu : Archives nationales site de Paris – Hôtel Soubise, 60, rue des Francs-Bourgeois 75003 Paris


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.