Conférence de Sharon Rotbard : “White City Black City : architecture et guerre à Tel Aviv et Jaffa” – ENSA Paris-Malaquais – 24 octobre 2019

Intervenant

Sharon Rotbard : Diplômé de l’ESA en 1991, élève de Paul Virilio, Sharon Rotbard est un architecte, éditeur et auteur israélien. En 1995, il fonde la maison d’édition Babel, basée à Tel Aviv, et s’emploie depuis à publier en hébreu des ouvrages majeurs de l’architecture, de Le Corbusier, Aldolf Loos, Robert Venturi ou Rem Koolhaas entre autres. Il exerce également comme professeur au département Architecture de l’Académie Bezalel de Jérusalem.

Présentation

Une conférence en français organisée par le département Art Architecture Politique (AAP).

En 2004, Tel-Aviv est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, comme exemple du modernisme en matière d’architecture et d’urbanisme. Son architecture, inspirée du style Bauhaus, trahit peu de traces de ce qui la précéda : la ville arabe de Jaffa.

Auteur de l’ouvrage White City, Black City. Architecture and War in Tel Aviv and Jaffa, Sharon Rotbard propose deux récits entrelacés, celui du colonisé et du colonisateur.
C’est aussi l’histoire d’une campagne de plusieurs décennies de révisions architecturales et culturelles qui ont fait de Tel-Aviv une «ville blanche» moderniste émergeant des dunes tout en ignorant son véritable fondement, l’effacement de Jaffa.
Rotbard montre que Tel Aviv n’était pas, comme le dit un poème célèbre, construit «à partir d’écume de mer et de nuages», mais né à Jaffa et façonné en fonction de ses relations avec Jaffa. Son récit ne concerne pas seulement l’architecture, mais aussi la guerre, la destruction, les agendas sionistes, l’effacement et l’effacement de l’effacement.

Informations pratiques

Lieu : ENSA Paris-Malaquais, 1 rue Jacques Callot, 1er Etage. Paris 06
Date : jeudi 24 octobre 2019, 17h

Entrée libre


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.