Appel à articles pour la revue FACES n°77 : “L’instinct de l’ornement” (date limite : 22 décembre 2019)

Appel à articles

Revue Faces, no 77, printemps 2020, www.facesmagazine.ch, Appel à articles, Peer-Review.

Dans le cadre de la sortie du numéro 77, la revue Faces lance un appel à contributions sur le thème du décor, de son utilisation aujourd’hui en architecture et de son rapport à l’histoire. Henri Focillon parlait des géométries de l’ornement et de l’étrange règne de l’ornement qui a priori partage sa racine étymologique avec le terme d’« ordre ». À la fois ajout superflu et principe d’animation, de mise en mouvement, de narration, l’ornement répond souvent à des règles internes très précises, à des jeux de symétrie, à tel point que certaines périodes de l’histoire de l’architecture semblent coïncider dans l’historiographie avec celles de surcharge ornementale au cours desquelles (Moyen Âge et baroque) la structure se fond et se confond avec la ligne ornementale. Si l’ornement a été un crime en début de modernité, le matériau, par sa qualité, a fait décor tout au long du xxe siècle, y compris dans sa période la plus radicale. On a vu ensuite la façon dont le motif architectural dans sa répétition est devenu élément de décor, d’ameublement, de remplissage. Dernièrement, avec la montée en puissance de la conception et fabrication numériques, il est même devenu inséparable de la structure, incitant à une (nouvelle) vague de « crime organisé » (Miller) où l’ornement répond simultanément à des critères de performance et d’affect.

Le décor suppose un fond sur lequel s’accrocher, un espace vide dans lequel évoluer, un canevas simple, neutre parfois, sur lequel se détacher, tout comme les lignes végétales, la forme du rinceau (Riegl), se sont détachés depuis l’Antiquité de l’ossature tectonique pour devenir éléments de liaisonnement, ou expression d’une pulsion profonde qui renvoie à des arts dits mineurs : les arts du textile ou du travail du métal (Semper), lesquels reposent sur des opérations répétitives et des rituels et dans lesquels se reconnaît une collectivité. Le décor est peut-être ce qui déborde des fonctions élémentaires de l’architecture et qui participe à ce titre au « bien-être » en se constituant en « ambiances » et en « environnements ».

Modalités

L’appel à articles que lance la revue Faces pour la livraison du numéro 77 se déroulera comme suit :
22 décembre 2019, date de soumission d’un abstract (maximum 5 000 signes), accompagné d’une courte présentation de l’auteur (500 signes) ;
8 janvier 2020, annonce d’une sélection des propositions par le comité scientifique ;
15 février 2020, soumission des articles complets (maximum 25 000 signes, notes comprises). Les articles parvenus ne seront pas forcément tous retenus. Ils feront l’objet d’un deuxième examen par le comité scientifique et le comité de rédaction dans les 15 jours ;
Prenez note qu’à ce stade le comité peut faire des demandes de réécriture à brève échéance.
30 avril 2020, publication des articles retenus.

Les propositions peuvent être envoyées en français ou en anglais à l’adresse : info@facesmagazine.ch


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.