Conférence par Mary McLeod (en anglais) : « Le Corbusier, the New Woman, and Domestic Reform / Le Corbusier, la femme nouvelle, et la réforme domestique » – 10 décembre 2019

Conférence par Mary McLeod (en anglais) : « Le Corbusier, the New Woman, and Domestic Reform / Le Corbusier, la femme nouvelle, et la réforme domestique »

Date : mardi 10 décembre à 18h00
Lieu : ENSA Paris-Malaquais – 14 rue Bonaparte – Paris 6e, Amphithéâtre 2 des Loges

Conférence en anglais
Entrée libre dans la limite des places disponibles

Présentation

La conférence de Mary McLeod « Le Corbusier, la femme nouvelle et la réforme domestique » explorera la relation entre l’architecture de Le Corbusier et l’émergence de la femme nouvelle en France après la Première Guerre mondiale. Mme McLeod examinera comment les évolutions des identités de genre et des conditions sociales (telles que le travail des femmes et la « crise du service domestique ») ont affecté la vision que Le Corbusier avait de la vie domestique. Elle traitera aussi de l’influence de Charlotte Perriand sur les projets de l’atelier, ainsi que l’impact du mouvement de réforme domestique émergeant en Allemagne et en France (notamment les écrits de Paulette Bernège) sur le regard que Le Corbusier portait sur la vie moderne. Seront également abordés la nouvelle importance que la cuisine acquît dans le travail du Corbusier à la fin des années 1920, et le projet charnière de l’appartement du Salon d’Automne de 1929. Dans le cadre de sa conférence, Mme McLeod présentera un court métrage de 1931, « L’architecture d’aujourd’hui » de Pierre Chenal, dans lequel Le Corbusier expose trois de ses villas de la fin des années 1920.

Présentation de l’intervenante

Architecte et historienne de l’architecture, Mary McLeod est professeure d’architecture à la Columbia University Graduate School of Architecture, Planning and Preservation (GSAPP), où elle enseigne l’histoire et la théorie de l’architecture et, à l’occasion, le projet. Elle a également enseigné à Harvard University, à l’University of Kentucky, à l’University of Miami et à l’Institute for Architecture and Urban Studies. Ses recherches et publications portent sur l’histoire du mouvement moderne et sur la théorie de l’architecture contemporaine, ainsi que sur le féminisme et l’architecture, en examinant des questions relatives aux liens entre l’architecture et l’idéologie.

Mme McLeod a co-dirigé les ouvrages « Architecture, Criticism, Ideology » et « Architecture Reproduction ». Elle a dirigé et contribué à la monographie « Charlotte Perriand: An Art of Living », et a initié et contribué au commissariat de l’exposition « Charlotte Perriand: Interior Equipment » à l’Urban Center de New York.

Ses articles ont paru dans « Assemblage », « Oppositions », « Art Journal », « AA Files », « JSAH », « Casabella », « Harvard Design Magazine » et « Lotus », ainsi que dans d’autres revues et anthologies, telles que « The Sex of Architecture », « Architecture in Fashion », « Architecture of the Everyday », « Architecture and Feminism », « The Pragmatist Imagination », « The State of Architecture », « Fragments: Architecture and the Unfinished », « Architecture Theory since 1968 », « Oppositions Reader », « Le Parole dell’Architettura », et « Modern Women: Women Artists at The Museum of Modern Art ». Elle est la co-rédactrice, avec Victoria Rosner, du site « Pioneering Women of American Architecture ». Mary McLeod a reçu de nombreuses bourses et récompenses, dont une bourse Fulbright, un prix du National Endowment for the Humanities, ainsi que des subventions du New York Council of the Arts et de la Graham Foundation.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.