Journée d’étude “Tourisme(s) en situation coloniale et postcoloniale : sites, architectures et récits aux 19e et 20e siècles” – ENSA Paris-Belleville – 05 et 06 décembre 2019

Organisateur

Organisée par Malik Chebahi (maitre de conférences associé à l’ENSA Paris Belleville, chercheur IPRAUS/AUSser) et Tsouria BABA-AHMED KASSAB Professeur à l’Ecole Polytechnique d’Architecture et d’Urbanisme.
Partenariat avec l’Institut français d’Alger.

Programme

Présentation

En situation coloniale ou après les indépendances, les rapports entretenus par le couple tourisme-colonisation sont depuis quelques années sources de questionnement pour de nombreux chercheurs. Des travaux récents ont notamment interrogé le rapport à la référence locale du patrimoine touristique colonial maghrébin et fait ressortir les stratégies politiques et idéologiques qui se tramaient derrière la mise en tourisme de ce territoire.

Dans la continuité de ces recherches, les deux journées d’étude, organisées dans le cadre des actions menées au sein de l’axe de recherche Patrimoine et tourisme : constructions, narrations, réinventions de l’IPRAUS/ UMR AUSser 3329, réunissent des contributions traitant du développement du tourisme moderne à partir du XIXe siècle dans les empires coloniaux européens.

Cette manifestation aborde notamment les questions des références, de la mise en récit du tourisme, du rapport au paysage et des ruptures coloniales / post-coloniales. La présence au programme de chercheurs issus des deux rives de la Méditerranée promet de riches échanges et une confrontation fructueuse des regards et des approches.

Informations pratiques

Accédez au site de l’ENSA Paris-Belleville : Tourisme(s) en situation coloniale et postcoloniale

Lieu : ENSA Paris-Belleville, salle 2, 60 boulevard de la Villette, 75019 Paris
Date : jeudi 05 et vendredi 06 décembre 2019, 9h-16h30


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.