Soutenance de thèse de Kerim SALOM : “L’architecture du discours. Du caractère au type. Quatremère de Quincy et l’inversion des valeurs de l’architecte à la fin de l’âge classique” – 28 janvier 2014 à l’ENSA Paris-Belleville

Soutenance de thèse de Kerim SALOM : “L’architecture du discours. Du caractère au type. Quatremère de Quincy et l’inversion des valeurs de l’architecte à la fin de l’âge classique”

laboratoire IPRAUS (UMR AUSser 3329) – sous la direction de Pierre Pinon

Date et heure : 28 janvier 2014 à 14h00

Lieu : ENSA Paris-Belleville (bâtiment B, 2ème étage, salle 2)

Résumé :

L’étude examine les rapports entre théorie de l’architecture et réflexions sur l’art à la fin de l’âge classique. À travers l’analyse du discours sur l’architecture, la recherche envisage la question de l’expressivité de l’objet architectural.

Elle porte sur l’esthétique des architectes, en tant que théorie de la sensation du beau. Deux mots sont étudiés dans leur discours : caractère et type. L’enquête s’arrête sur le rôle déterminant de Quatremère de Quincy dans le paysage artistique de la France du 19ème  siècle, et sur son application à y introduire une théorie de l’art idéaliste empruntée à la critique d’art allemande et écossaise.

En forgeant le concept de type, il a contribué à renverser les valeurs des architectes, jusqu’au 20ème siècle, en imposant une conception universaliste et abstraite contre une appréhension empirique de la réalité, une imitation idéale contre l’antique principe d’imitation de la nature.

À travers l’analyse comparée des notions d’imitation, de jugement de goût et de style, l’étude questionne la place de l’histoire dans le processus conceptuel, ainsi que le rôle de la mémoire et de l’habitude au moment de la réception de l’œuvre.

Jury de thèse :

PINON Pierre (dir.), professeur honoraire à l’ENSA Paris-Belleville
BARIDON Laurent, Professeur d’histoire de l’art contemporain, Université Lumière Lyon 2
DÉCULTOT Elisabeth, Directrice de recherche au CNRS – Centre Bloch (Berlin)
GARRIC Jean-Philippe, Professeur d’histoire de l’art , Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne
SCHMITT Stéphane, Directeur de recherche au laboratoire SPHERE – UMR 7219
THIBAULT Estelle, maître-assistante à l’ENSA Paris-Belleville, directrice du laboratoire IPRAUS – UMR AUSser 3329


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.