3ème Séminaire d’histoire de la construction consacrée aux “Représentation(s) du chantier” – Pavillon de l’Arsenal (Paris) – 28 janvier 2020

Organisateurs

Organisé par :
Le Laboratoire de Médiévistique Occidentale de Paris (LaMOP) UMR 8589, CNRS – Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Le Centre de théorie et analyse du droit (CTAD) UMR 7074, CNRS – Université Paris Nanterre, Le Laboratoire Archéologie et Philologie d’Orient et d’Occident (UMR 8546, ENS-CNRS-EPHE) et Le laboratoire Orient & Méditerranée. Textes Archéologie Histoire (UMR 8167, CNRS-Sorbonne UniversitéUniversité Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
avec le soutien de l’EUR Translitteræ

Programme

Dans cette séance :

–          Valérie Nègre : Introduction

–          Claude Vibert-Guigue : Ouvriers et chantiers représentés au Proche-Orient romain, byzantin et omeyyade.

–          Guy Lambert (IPRAUS/AUSser): La puissance et la précision. Images et imaginaire de la mécanisation des chantiers. XIXe-XXe siècles.

–          Jordi Ballesta et Anne-Céline Callens : Photographier le chantier : transformation, inachèvement, altération, désordre.

–          Luc Pecquet : Du danger de bâtir. Craintes, peurs et protections sur les chantiers de construction lyela (Burkina Faso).

Le séminaire sera suivi à 17h00 par l’Assemblée générale de l’Association Francophone d’Histoire de la Construction et par la remise des Actes du 3e Congrès Francophone d’Histoire de la Construction (Picard 2019)

Informations pratiques

Date : mardi 28 janvier 2020 de 10h à 12h30 et de 14h à 17h00

Lieu : Pavillon de l’Arsenal, 21, Bd Morland, 75004 PARIS

les prochaines séances auront lieu :
– Mardi 17 mars 2020 : séance des doctorants sur les constructions hypogées
– Mardi 26 mai 2020 : La gestion des déchets (de construction)
– Juin : séance d’échange avec Sienne (à fixer)


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.