Parution : « Relire Louis Hautecœur » / sous la direction de Tricia Meehan et Patrice Gourbin, Coédition ATE (Architecture – Territoire – Environnement) et éditions Point de vues, décembre 2019

« Relire Louis Hautecœur » / sous la direction de Tricia Meehan et Patrice Gourbin, Coédition ATE (Architecture – Territoire – Environnement) et éditions Point de vues, décembre 2019, 1 Vol. (176 p.), ISBN 978-2-37195-033-7

Accédez au site éditeur : Relire Louis Hautecœur

Participation membres UMR AUSser

Comité scientifique : Julien Bastoen (MCF associé (recherche), ENSA Paris-Belleville, IPRAUS/AUSser), Jean-Louis Cohen (Sheldon H. Solow Professor in the History of Architecture, Institute of Fine Arts, New York University / Chaire internationale du Collège de France, IPRAUS/AUSser)

Contributeur des chapitres : Julien Bastoen : « Louis Hautecoeur, le musée du Luxembourg et l’architecture des musées dans les années 1930 »

Présentation

Louis Hautecœur (1884-1973) a consacré sa vie à l’art et à l’architecture passée et présente. En qualité d’agent de l’État, il s’impliqua dans les débats et les institutions artistiques et architecturales, et sa carrière illustre les grands bouleversements du XXe siècle.

Polyvalent et polygraphe, il exerça successivement ou simultanément plusieurs métiers : professeur d’histoire de l’art et de l’architecture (École du Louvre, École des beaux-arts), historien de l’architecture (Histoire de l’architecture classique en France en sept tomes), commissaire d’exposition (expositions internationales, biennales de Venise), conservateur (musée du Luxembourg, inspirateur du musée national d’Art moderne) et administrateur réformateur (Direction des Beaux-Arts en Égypte et en France).

Cet ouvrage explore certaines facettes méconnues de son action en matière de rayonnement politique et de diplomatie culturelle, de musée et de muséographie, d’administration, ainsi que sa conception d’un classicisme intemporel, en les inscrivant dans leur contexte artistique, intellectuel et politique.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.