“Mos 1982-2012. Volume 1. Du ciel à la carte” – Les Cahiers de l’IAU Ile-de-France n°168, janvier 2014

“Mos 1982-2012. Volume 1. Du ciel à la carte” – Les Cahiers de l’IAU Ile-de-France n°168 – Paris : IAU Ile-de-France, 2014

Accédez au site de l’éditeur

 

Raison d’être et mode d’emploi 

Élaborer un Mos, c’est se donner les moyens d’observer l’évolution d’un territoire. De mesurer et d’analyser ses mutations. De planifier des politiques publiques d’aménagement urbain et de protection de l’environnement. Mais comment dresser un inventaire des caractéristiques du sol ? Comment décrire, d’un point de vue géophysique, la composition et l’évolution d’un territoire, où s’empilent et s’emboîtent différents usages et fonctions, où le « vide » autant que le « plein » recèlent tant d’informations ? Images satellites, photographies aériennes, logiciels capables de traiter et d’analyser des milliards d’informations… Depuis trente ans, l’IAU îdF améliore ses outils et ses compétences pour affiner sa connaissance de l’occupation du sol et la diffuser auprès des acteurs de l’aménagement, des décideurs et des usagers. Au cours de ces trois décennies, ses équipes pluridisciplinaires ont perfectionné le dispositif et la méthodologie, afin de croiser et de superposer des données de plus en plus complexes, et d’enrichir toujours davantage le socle de connaissances. Expérimenté dès les années 1970, numérisé pour la première fois en 1982 et actualisé avec huit campagnes de photos aériennes, le Mos était composé de 130 postes de légende en 1982. Il en compte 81 aujourd’hui. Sa nomenclature a évolué pour décrire le territoire au plus près de sa géographie et des enjeux apparus au fil du temps. Ce chapitre présente également d’autres outils de suivi de l’occupation du sol, en France et à l’international. Car un jour, peut-être, toutes ces méthodologies se rejoindront en une seule, dans la perspective d’un modèle d’occupation du sol national… et, pourquoi pas, européen.

Suite…


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.