Paru : “Champigny-sur-Marne 1900-1950 : Art Nouveau Art Déco Modernisme” / Sous la direction de Charlotte Mus, Maurice Culot et William Pesson, Archives d’Architecture Moderne, janvier 2020

“Champigny-sur-Marne 1900-1950 : Art Nouveau Art Déco Modernisme” / Sous la direction de Charlotte Mus, Maurice Culot et William Pesson, Archives d’Architecture Moderne, janvier 2020, 1 Vol. (280 p.), ISBN : 978-2-87143-357-6

Accédez au site éditeur : Champigny-sur-Marne 1900-1950

Résumé

La Marne sépare Champigny, située sur la rive gauche, de Nogent et du Perreux sur la rive droite. Longtemps les coteaux de Champigny furent couverts de vignes. Puis le village accueillit la villégiature parisienne abritée dans de belles villas 1900 en pierre meulière locale. En 1905 Albert Darmont fonda l’Antique théâtre de la nature qui pouvait accueillir 5000 personnes. L’illustre acteur habitait un curieux manoir médiéval où séjourna Sarah Bernhardt. Autre curiosité de la ville : la maison scandinave édifiée par Charles Garnier pour l’exposition de 1889. De 1906 à 1967, les courses de l’hippodrome du Tremblay attirèrent les foules. Progressivement les lotissements modifient le visage de la commune et l’entre-deux-guerres voit la construction de cités-jardins remarquables et d’écoles en briques dans le style Art Déco. Les années 1950 enregistrent simultanément la construction d’ensembles rationnels, de pavillons construits par les Castors du bâtiment et de villas modernes à l’image de celle édifiée en 1955 par Claude Parent.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.