[En ligne] : Etude de l’APUR : “Espaces publics inclusifs, un héritage des Jeux de Paris 2024, vers une accessibilité pour tous de Paris”, mars 2020

Etude de l’APUR : “Espaces publics inclusifs, un héritage des Jeux de Paris 2024, vers une accessibilité pour tous de Paris”, mars 2020, 1 Vol. (106 p.)

Accédez au document en ligne en version intégrale : Espaces publics inclusifs

Présentation de l’étude

L’étude sur les espaces publics inclusifs s’inscrit dans la volonté de la Ville de Paris d’offrir une expérience qualitative de la ville pendant et en héritage des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024. Le souhait est d’améliorer la qualité des usages par la mise en accessibilité universelle des quartiers des sites olympiques. L’objectif est de provoquer le volontarisme des acteurs publics et privés autour de ce défi, en concentrant dans un premier temps l’action des politiques publiques sur ces périmètres, pour en faire des quartiers pilotes 100 % accessibles. Au sein de ces quartiers, l’accessibilité deviendra créatrice de valeurs.

Cette étude, réalisée en lien étroit avec la Délégation générale aux Jeux olympiques et paralympiques et aux grands évènements (DGJOPGE), la Direction de la voirie et des déplacements (DVD), la Direction des constructions publiques et de l’architecture (DCPA), Ile-de-France Mobilités, la RATP et la SNCF fait un état des lieux de l’accessibilité des transports, des bâtiments et de l’espace public parisien sur un secteur test, la zone Paris-Centre. Cet état des lieux et les enjeux qui en découlent, forment une première étape de la constitution d’un référentiel méthodique que Paris souhaite construire et partager avec les acteurs publics et privés de l’accessibilité pour et au-delà des Jeux. 

Ce document s’organise en 4 chapitres :

  • un point sur la réglementation et les documents cadres en vigueur ;
  • une analyse de l’accessibilité des transports, des bâtiments et de l’espace public de la zone centrale de Paris, issue de l’analyse des données existantes et d’entretiens réalisés avec les principaux acteurs ;
  • les résultats des marches exploratoires réalisées à l’été 2019 sur les 40 km de trottoirs du périmètre restreint ;
  • une esquisse des 6 grandes orientations qui pourraient être portées pour une accessibilité amplifiée pour tous. 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.