Le projet négocié (Livre)

“Le projet négocié” sous la direction scientifique de CHOMBART DE LAUWE Pascal – La Défense, PUCA, 2012 – Coll. Recherches du PUCA n°206 – 164 p.

Accédez au site du PUCA

dont les articles de :

DEBARRE Anne, STEINMETZ Hélène – “Quels espaces pour négocier des projets collectifs d’habitat durable ?” – pp. 27-50

BATY-TORNIKIAN Ginette, BONNET-CHELHI Nadège, FERNANDEZ Vanessa, VILLIEN Philippe – “L’architecte et la négociation : savoir-vivre et mode d’emploi” – pp. 71-92

Résumé extrait du site : L’évolution rapide des techniques tant au niveau des outils de concep­tion que des modes constructifs, ainsi qu’une demande sociale toujours en mouvement, conduisent à modifier sensiblement la manière dont les projets sont élaborés, négociés. Chaque étape du processus fait l’objet de négociations avec des retours, des itérations, y compris après l’achève­ment des travaux. Le champ des acteurs s’agrandit et leurs rôles respectifs se croisent. Désormais, le développement durable est placé au centre de toutes les préoccupations, donc de toutes les négociations.

De quelle manière et à quelle échelle cet impératif se traduit-il dans la conception et la mise en forme des projets ? Favorise-t-il les échanges, engage-t-il un travail de co-conception différent ? Quelles sont les nouvelles façons de faire et de conduire les projets ? Comment l’exigence de démocratie, de participation ou la construction réglementaire de la « concertation » ont-elles construit de nouvelles pratiques et représentations et permis une évolution de la culture du projet ? Si on note l’évolution des conditions de production de l’habitat et de la ville, comment se met aujourd’hui en marche un travail collaboratif, et avec quels effets sur le projet ? Quelle(s) évolution(s) des métiers, de la division du travail entre maîtres d’ouvrage, maîtres d’oeuvre, et responsables politiques peut-on relever ? Quels sont les modes d’ajustement au fil des négociations et quelles adaptations su­bissent alors les projets ? Et, qu’en est-il des projets d’habitat coopératif, lorsque les usagers sont placés en position de maîtrise d’ouvrage (sci, coo­pératives…) ?

De ces premiers questionnements jusqu’à la finalisation de la recherche, les six équipes ayant travaillé dans le cadre du programme ont cherché à percevoir le sens attribué par les différentes catégories d’ac­teurs au projet, dans ses composantes comme dans ses évolutions, ainsi que les effets des processus de négociation à l’oeuvre et ce,à différentes échelles ou moments du «projet négocié».

Chacune des équipes illustre et analyse les compromis et les arbitrages in­duits par les formes collaboratives de travail et la redéfinition du rôle des acteurs conjuguée à une accélération de la complexification des modes de transmission de l’information. L’ensemble des contributions permet de saisir les enjeux et les conséquences des nouvelles conditions (règles, formes, protocoles…) de la conception et de la production architectu­rales sur la fabrique de la ville.



Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.