Colloque « Architectes français au Moyen-Orient – XIXe-XXe siècles » – ENSA Clermont-Ferrand – 3 et 4 décembre 2020

Conseil scientifique

  • Karen Bowie professeure à l’ENSA Paris La Villette, AHTTEP/AUSser
  • Anne-Marie Châtelet professeure à l’ENSA Strasbourg
  • Marlène Ghorayeb professeure à l’École spéciale d’architecture
  • Hélène Jannière professeure à l’Université Rennes 2, directrice de l’EA1279
  • Mathilde Lavenu maître de conférences à l’ENSA Clermont-Ferrand
  • Jean-Baptiste Minnaert professeur à Sorbonne Université, directeur du Centre André Chastel
  • Bruno Proth professeur à l’ENSA Normandie
  • Simon Texier professeur à l’Université de Picardie Jules Verne, directeur du département d’Histoire de l’art
  • Mercedes Volait directrice de recherche au CNRS, directrice du laboratoire InVisu

Comité d’organisation

  • Shahram Abadie maître de conférences ENSA Clermont-Ferrand, GRF Ressources, ARCHE
  • Élise Guillerm ingénieur de recherche ENSA Normandie, unité de recherche ATE
    Organisation et coordination administrative :
    – Caroline Varlet chargée de mission à la recherche, ENSA Clermont-Ferrand
    – Nathalie Sabaté assistante du directeur de la recherche, Ressources, ENSA Clermont-Ferrand

Présentation

En novembre 2017 fut inauguré le Louvre d’Abu Dhabi, réalisé par l’architecte Jean Nouvel, comme l’antenne de la prestigieuse institution au cœur du Golfe Persique. C’est l’un des derniers symboles en date de la présence culturelle française dans une région restée longtemps hors de la zone d’influence politico-économique de l’Hexagone. En effet, la portée des transferts culturels français s’est étendue, depuis au moins deux siècles, jusqu’aux confins du plateau iranien, à travers – entre autres – les écoles confessionnelles, la francophonie, les missions archéologiques, mais aussi l’accueil et la formation des étudiants, appelés à devenir des médiateurs dans les pays de la région.
Ce même cadre a favorisé l’apport des architectes et des ingénieurs français à l’extension des villes et à la modernisation de l’architecture au Moyen-Orient, depuis le milieu du XIXe siècle, et sans doute davantage au cours du XXe siècle. Même si l’intervention de ces professionnels dans les territoires du pourtour méditerranéen a déjà été partiellement mise au jour grâce aux travaux menés depuis les années 1990, la contribution française à l’architecture et à l’urbanisme modernes dans les contrées plus continentales (Iran, Irak, Jordanie, Turquie, États de la péninsule arabique, monarchies du Golfe Persique…) reste encore à (re)découvrir, et plus largement, des pans entiers de l’histoire des échanges culturels entre la France et le Moyen-Orient à élucider.
Proposant de réunir chercheurs confirmés, jeunes chercheurs et doctorants, ce colloque vise à actualiser les savoirs historiques, à produire de nouvelles connaissances sur des « architectures outre-mer » qui, davantage que strictement « françaises », semblent le résultat des coopérations et des transferts entre des pays géographiquement éloignés. Dans un contexte marqué par une instabilité et des conflits récurrents, il paraît nécessaire, voire urgent, d’établir une cartographie de cet héritage bâti, souvent de grande qualité et, dans tous les cas, témoin de collaborations techniques et artistiques entre l’Europe occidentale et un large « Orient ». Cette rencontre propose ainsi un premier pas vers la connaissance d’un patrimoine architectural commun, mais dans la perspective d’efforts ultérieurs de mise en valeur, de sauvegarde et de réhabilitation ; un patrimoine commun mais « en danger » car encore méconnu et parfois marginalisé en raison de son aspect ou de son caractère hybride.

Informations pratiques

14 septembre – 16 octobre 2020 : ouverture des inscriptions au public

Jeudi 3 et vendredi 4 décembre 2020 : tenue du colloque « en présentiel » à l’ENSA Clermont-Ferrand
ET en visioconférence (canal à préciser dans le programme définitif)

1er trimestre 2021 : Publication des actes

Contact : colloque.france.moyen.orient@gmail.com


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.