Appel à articles pour la revue FACES n°78 : « « Architecture neutre, architecture amodale » (date limite : 30 août 2020)

Le prochain numéro de la revue Faces (no 78, automne 2020), qui fait l’objet du présent appel à articles, portera sur le thème de l’architecture neutre et « amodale ».

Accédez à l’appel : Faces n°78

Présentation

Le mot « neutre », ne-uter en latin – littéralement ni l’un ni l’autre – désigne un état d’abstention ou de
refus de prise de position dans un conflit opposant plusieurs personnes, thèses ou partis. Cette posture
d’apparent non-choix nous intéresse aujourd’hui car nous estimons qu’elle permet une expérience
immédiate du réel, sans grille de lecture et sans morale – qu’elle donne lieu à un état de réceptivité
totale.
Alors que les territoires dans lesquels nous vivons sont éparpillés et que nos sociétés semblent de plus
en plus fragmentées, cette attitude de retrait peut étonner. En effet, ce regard neutre que nous évoquons
ne cherche pas à recoller les morceaux mais à prendre acte, s’immerger et agir au sein du chaos qui nous entoure. Il adopte pleinement la proposition de Nietzsche qui nous invitait « à émietter l’univers, perdre le respect du Tout ».
Ce Neutre que nous poursuivons n’est pas une complicité fade, mais une nécessité et une urgence. Mais
de quoi est-il fait et quelle forme prend-il ?
Le Neutre que nous évoquons n’est pas un objet mais une posture. Il n’est ni un style architectural ni un
paradigme formel, regroupant des objets plus ou moins gris, ou peu expressifs. Au contraire, cette
posture neutre peut générer une architecture expressive, voire éclatante.
Roland Barthes, dans ses cours au Collège de France, nous parle du Neutre en tant qu’idéal
philosophique et esthétique qui reste la plupart du temps inaccessible. Il cherche à définir un rapport
transparent à l’environnement en invalidant la logique du paradigme. Ce rapport se concrétise souvent à
travers des expériences esthétiques, proches d’une culture minimaliste, qui célèbrent des principes
faibles comme la périssabilité plutôt que la permanence, l’économie des moyens plutôt que la
démonstration technique, le monochrome plutôt que la couleur, le silence plutôt que le son. Mais cette
opération de rejet, de fatigue, n’est pas purement passive, car elle est capable de générer, dans un second
temps, un mécanisme créatif : une contre-force, l’autre violence, celle de la contradiction saisie. Le Neutre n’est pas un simple retrait, il est aussi la riposte.
Ce Neutre prend racine culturellement dans le principe du all over pollockien, mais aussi sur la base
d’une grille rigoureuse, largement exploitée à partir des années d’après-guerre et, plus récemment, dans
une architecture reposant sur des règles d’assemblage que l’on ne voit pas forcément. L’architecture
« amodale » qui nous intéresse aujourd’hui, pour reprendre le terme de Roland Barthes, est faite de
parties ou de restes, banals, agencés sans volonté de composition. Elle permet une appropriation
collective.
Mais si le Neutre est le regard et non pas l’objet, comment l’identifier ? Est-ce qu’il reste cantonné à
l’atelier, au processus, à la pensée du projet ? Nous sommes persuadés que ce Neutre laisse bel et bien
des traces sur le monde physique, qu’il éclate aujourd’hui sous une forme de théâtralité du Neutre,
comme chez les radicaux italiens, qu’il se met de plus en plus lui-même en scène.

Modalités

  • 30 août 2020, date de soumission d’un abstract (maximum 5 000 signes), accompagné d’une
    courte présentation de l’auteur (500 signes) ;
  • 9 septembre 2020, annonce d’une sélection des propositions par le comité scientifique ;
  • 5 octobre 2020, soumission des articles complets (maximum 25 000 signes, notes comprises).
    Les articles parvenus ne seront pas forcément tous retenus. Ils feront l’objet d’un deuxième examen
    par le comité scientifique et le comité de rédaction dans les 15 jours ; Prenez note qu’à ce stade le
    comité peut faire des demandes de réécriture à brève échéance et que l’article sera publié en Français.
  • 30 novembre 2020, publication des articles retenus.

    Les propositions peuvent être envoyées en français ou en anglais à l’adresse :
    info[at]facesmagazine[dot]ch.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search