[Parution] Artefact n°12 : « Les Grottes artificielles en Europe à la Renaissance » / Bruno BENTZ, Sabine FROMMEL (coord.), 2020

Artefact n°12 : « Les Grottes artificielles en Europe à la Renaissance » / Bruno BENTZ, Sabine FROMMEL (coord.), 2020, 1 Vol. (416 p.), ISBN : 978-2-8107-0691-4

Accédez au site éditeur : Artefact n°12

Présentation-débat

Une présentation-débat aura lieu le mercredi 4 novembre 2020, 12h30-14h30, au Centre Koyré (EHESS), 27 rue Damesme, 75013 Paris. 

Pascal BRIOIST (Université de Tours, CESR) et Marc VIRE (INRAP) commenteront le dossier sur les grottes artificielles.

Par mesure sanitaire, la salle de conférences ne pouvant pas accueillir plus de 15 personnes, vous pouvez rejoindre en visio-conférence par ce lien : https://webinaire.ehess.fr/b/hil-qxr-4yp

Les auteurs

Bruno BENTZ est docteur en archéologie. Ses recherches portent sur l’archéologie moderne, notamment sur les jardins et l’hydraulique des châteaux de Marly et de Noisy. Il a récemment publié : « Les jardins du château de Noisy », dans Lucie GAUGAIN, Pascal LIÉVAUX et Alain SALAMAGNE (dir.), La fabrique du jardin à la Renaissance, Presses universitaires François-Rabelais, 2019, p. 115-128.

Sabine FROMMEL est directrice d’études à l’EPHE, directrice de l’équipe Histara. Ses recherches concernent notamment les langages architecturaux aux Quattrocento et Cinquecento et les processus de migration de modèles et de techniques en Europe. Elle a récemment publié (en collaboration avec Jean Guillaume) Léonard de Vinci et l’architecture, Mare et Martin, 2020.

Résumé

Les grottes de la Renaissance sont des constructions artificielles évoquant par leur architecture et leur décoration les cavernes naturelles, en se référant aux nymphées de l’Antiquité. Elles ont été bâties à l’intérieur de grandes demeures ou dans des pavillons isolés au milieu des jardins, d’abord en Italie puis dans toute l’Europe du Nord à partir du milieu du XVIe siècle. Commande royale ou princière, ces grottes rivalisent par leur richesse ornementale : sculptures, rocailles, coquillages, jeux d’eaux… Des recherches récentes ont permis de redécouvrir quelques-unes des plus importantes réalisations en Allemagne, au Luxembourg, en France et en Italie. Les travaux de restauration menés par des architectes, les fouilles archéologiques, les études historiques conduites dans de nombreux fonds d’archives renouvellent nos connaissances sur ce sujet.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search