[Publication en ligne] Programme de travail partenarial 2021/2022 de l’APUR

Le programme de travail de l’Atelier parisien d’urbanisme est élaboré avec l’ensemble de ses partenaires réunis au sein du Comité de programme.

Accédez au document en ligne : Programme de travail 2021/2022

Présentation

Les orientations programmatiques des prochaines années 
Quel que soit le temps que nous mettrons à gérer l’actuelle crise sanitaire, elle laissera des marques durables sur la ville, les pratiques urbaines, les économies, les modes de vie, l’architecture des logements, le marché immobilier. Et, si elle s’impose comme point d’entrée de tous les travaux à venir, elle infléchit déjà les travaux en cours tout en renforçant nos approches fondatrices : 

  • La ville de demain est déjà là et cette réalité est le premier de la ville durable. Il s’agit de mieux vivre dans la ville d’aujourd’hui. 
  • Les villes consomment mais les villes produisent aussi, les villes inventent, elles sont le reflet de notre culture. 
  • La ville est diverse : villes anciennes, historiques, tissus pavillonnaires, villes de l’après-guerre, grands ensembles, nouveaux quartiers ; chacune de ces formes urbaines a des atouts qu’il nous revient de développer et de faire fructifier. Le tissu pavillonnaire peut être pilote pour la ville écologique passive, les grands ensembles, la ville de l’après-guerre, source d’inventions culturelles et sociales, la ville ancienne, expression des identités historiques et socle des centralités, les nouveaux quartiers, lieux d’expériences programmatiques, architecturales et environnementales. 
  • La ville est en réseau, un réseau d’échelle mondiale (la zone urbaine planifiée de Shanghai équivaut à un cercle qui engloberait Paris/Londres/ Amsterdam), un réseau polycentrique qui tisse de nouveaux liens, un réseau de proximité, multiculturel, qui restera le lieu d‘arrivée de ceux qui n’ont rien. 
  • La ville est citoyenne et le citoyen est acteur de sa ville; il en a le goût et de plus en plus, le temps : de nouveaux liens vont s’installer entre la ville et le citadin qui demanderont moins de normes et plus d’invention et de souplesse. 

Trois grandes familles de travaux pour 2021-2022

  • Les bases de données et la cartographie
  • La connaissance prospective pour une ville durable pour tous
  • La transformation des territoires

Par ailleurs un travail à l’international et un nouvel espace de diffusion avec des webconférences.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search