Appel à communications Atelier Doctoral RT9-AFS 2021 : Mobilités, immobilités (date limite : 31 mars 2021)

L’atelier doctoral du RT9- Réseau Thématique de sociologie de l’urbain et des territoires de l’Association Française de Sociologie (AFS), constitue un espace d’échanges, de travail et de débats, ainsi qu’une plateforme de soutien aux doctorant·es dans la construction de leurs réseaux de recherche.

Accédez à l’annonce : atelier doctoral du RT9

Comités scientifique et d’organisation

Comité d’organisation : BARZUN Céline (CLERSE, Université de Lille), BELLE Grégoire (CMW, Université de Lyon 2), CHERUBIN Audrey (CREDA, Université Paris 3), GRUYER Sophie (CERAPS, Université de Lille), IFFRIG Sophie (SAGE, Université de Strasbourg), JOFFRE Pierre (CRH / CRESPPA-CSU, EHESS), ZERDE Anis (CERAPS, Université de Lille)

Comité scientifique : BABY-COLLIN Virginie (TELEMME, Université d’Aix-Marseille), CACCIARI Joseph (IDHES, Université de Nanterre), COLLET Anaïs (SAGE, Université de Strasbourg), COQUARD Benoît (CESAER, INRAE), DEBROUX Josette (CMW, Université Lyon 2), FOL Sylvie (GeoCité, Université Paris 1), GREEN Nancy (CRH, EHESS), KAUFMANN Vincent (LASUR, École Polytechnique Fédérale de Lausanne), MERKLEN Denis (CREDA, Université Paris 3), MUCHNIK Natalia (CRH, EHESS), OPPENCHAIM Nicolas (CITERES, Université de Tours), RIVIERE Clément (CERIES, Université de Lille), SCHMOLL Camille (GeoCité, EHESS), TILLOUS Marion (LEGS, Université Paris 8), TISSOT Sylvie (CSU-CRESPPA, Université Paris 8), VIGNAL Cécile (CLERSE, Université de Lille), WAGNER Anne-Catherine (CESSP-CSE, Université Paris 1)

Appel

Accédez à l’appel : cliquez ici

Présentation

Dans la lignée du renouvellement d’une réflexion interdisciplinaire sur ces questions (Tissot et Ripoll, 2010), cette journée a pour but de rassembler des recherches en cours portant sur les mobilités et sur les immobilités spatiales, afin d’interroger les relations entre ces deux faits sociaux dans une perspective dynamique et comparatiste. Le couple mobilité/immobilité peut dans cette optique être considéré comme un antagonisme mais également comme un continuum, être analysé au regard de sa résilience ou au contraire de sa fluidité, au fil de différentes séquences historiques ou biographiques. En suivant cet objectif, les communications pourront porter sur différents types d’im/mobilités spatiales (de travail, résidentielles, familiales…), sur leurs acteurs mais aussi sur leurs supports (physiques ou virtuels) et les temps et les lieux dans lesquels elles se déploient, à différentes échelles (du quotidien à l’évènement, du bâtiment à la planète). Elles sont invitées à prendre en compte l’intersection de rapports de domination de classe, de genre et de race, d’orientation sexuelle et d’origine géographique, qui se jouent dans ces processus. Sont attendues des présentations de cas d’étude aussi bien que des réflexions d’ordres théorique, méthodologique et/ou épistémologique. Les propositions pourront s’inscrire dans un ou plusieurs des axes présentés ci-dessous, cette liste n’étant cependant pas exhaustive.

Modalités

Date limite de soumission des propositions : 31 mars 2021 à minuit.
Guide de dépôt : cliquez ici


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search