[En ligne] Retrouvez en ligne les interventions de la journée d’étude « Architecture et littérature : fiction, rhétorique et poétique » – Collège de France – 14 mai 2021

Les captations de toutes les interventions présentées à la journée d’étude « Architecture et littérature : fiction, rhétorique et poétique » , organisée au Collège de France par Jean-Louis Cohen le 14 mai 2021, sont désormais disponibles sur le lien suivant : cliquez ici

Présentation

Contrairement à la prophétie de Victor Hugo, le livre n’a pas tué l’édifice. Tous deux n’ont cessé de coexister et les plus importants architectes d’aujourd’hui ont établi leurs positions créatrices sur des écrits – il suffit de penser aux ouvrages déterminants de Robert Venturi et de Rem Koolhaas.

Les interférences entre l’architecture et la littérature ont fait l’objet de publications récentes, telles qu’Écrire l’architecture, numéro d’Europe (2017) et l’ouvrage d’Emmanuel Rubio et Yannis Tsiomis, L’architecte à la plume (2019). Le Pavillon de l’Arsenal organise le cycle de conférences Le Grand Paris des Écrivains, tandis que la Société française des architectes a lancé plusieurs concours d’écriture à l’enseigne de l’Architecture à la lettre – un lieu, un texte.

Des réminiscences intimes à l’évocation poétique d’un lieu et au transfert du modèle structurel de l’édifice dans le champ littéraire, de multiples figures sont à la source d’échanges féconds entre le bâti et l’écrit. En prolongement d’un cours placé sous le signe de l’interurbanité, ou de la relation entre les formes urbaines, dans lequel la théorie littéraire est prudemment mise à contribution, on s’interrogera sans dogmatisme lors de cette rencontre sur la relation entre les écrivains, les architectes et les édifices.

Interventions

De 9 h 30 à 12 h 45, séance modérée par Guillemette Morel Journel (ACS/AUSser)

09:30 – 09:45 : Jean-Louis Cohen (IPRAUS/AUSser) : Introduction aux débats
09:45 – 10:15 : Matthieu Garrigou-Lagrange : L’architecture ennemie de la narration ? Retour sur les réécritures du Brutaliste
10:15 – 10:45 : Marie Bardet : Habiter Vichy, (dé)construction d’un récit
10:45 – 11:15 : Niklas Maak : Eupalinos et l’écrivain
11:45 – 12:15 : Frédérique Villemur : Ceci tuera cela : notes sur l’architecture comme machine à lire
12:15 – 12:45 : Table ronde

De 14 h à 17 h, séance modérée par Jean-Louis Cohen (IPRAUS/AUSser)
14:00 – 14:30 : Marie-Pierre Ulloa : La Maison mauresque d’Albert Camus ou la halte d’Alger
14:30 – 15:00 : Ivan Jablonka : Écrire-construire : architecture, littérature et sciences sociales
15:00 – 15:30 : Guillemette Morel Journel (ACS/AUSser) : Pourquoi tant de haine ? Les écrivains sans l’architecture moderne
15:30 – 16:00 : Thomas Clerc : Le 18e au XXIe
16:00 – 16:30 : Jean-Christophe Bailly : Aucune maison n’est muette
16:30 – 17:00 : Table ronde


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search