Appel à contributions Cahiers thématiques N°21 : « Théorie critique et pensée critique au prisme de l’architecture, de l’art et du paysage » (date limite : 20 septembre 2021)

Direction scientifique de ce numéro :
Frank Vermandel, architecte, Maître de conférence, HDR, à l’Ensap Lille, responsable du domaine conception du LACTH.
Aleksey Sevastyanov, architecte, docteur en philosophie, Enseignant-chercheur à l’Ensap Lille.

Appel

Présentation

C’est précisément aux relations entre architecture et théorie critique – mais aussi, plus largement, aux liens entre « pensée critique », « architecture critique », arts et paysage – que ce numéro des Cahiers thématiques est consacré.

Cette thématique sera abordée sous trois angles complémentaires.

Il s’agira, d’une part, d’examiner la manière dont l’architecture a nourri, directement ou indirectement, les champs de recherche des penseurs associés à l’École de Francfort (y compris en tant qu’objet social, philosophique ou idéologique) ; il s’agira, d’autre part, d’interroger la manière dont les historiens et les théoriciens de l’architecture, mais aussi les architectes eux-mêmes, se sont inspirés des thèses de l’École de Francfort, au besoin en les adaptant, pour fonder et renouveler une approche critique de l’architecture, redéfinir le rôle de la théorie et repenser les enjeux de la discipline architecturale. Il s’agira enfin d’élargir le champ de recherche – au-delà de la stricte focale de la « théorie critique » –, pour engager une réflexion sur la manière dont l’architecture elle-même, dans ses processus de conception et de réalisation, a pu – et peut encore – se constituer en tant qu’outil de « résistance » face aux idéologies et aux modes de production dominants, en revendiquant et en assumant – parfois au risque de la contradiction, ou au seuil de l’utopie – une visée émancipatrice. C’est en ce sens notamment que nous entendrons la notion d’« architecture critique » ou encore la « fonction critique de l’architecture », en résonnance avec ce que la philosophe Aline Caillet appelle la « fonction critique de l’art »3, tout en élargissant la focale, dans ce troisième axe, à la fabrique du paysage dans ses dimensions physique et politique.

– Axe 1 – La place de l’architecture dans la pensée critique
– Axe 2 – De la pensée critique à l’architecture critique
– Axe 3 – De la critique de la critique à de nouvelles formes de résistance. Architecture, arts, paysage

Modalités

Une proposition résumée de 1500 à 2000 signes, accompagnée d’une bibliographie indicative, sera transmise au secrétariat du LACTH pour le 20 septembre 2021 afin d’être soumise au comité de lecture.
Les contributions définitives doivent parvenir avant le 24 janvier 2022 dernier délai, à l’École nationale supérieure d’architecture et de paysage de Lille, en priorité par courrier électronique à l’adresse suivante : lacth@lille.archi.fr (ou à défaut sur CD accompagné d’un
tirage papier).


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search