Retraite d’écriture du Petit Séminaire des doctorants

Compte rendu de la retraite d’écriture N°1, organisée par le Petit Séminaire des doctorants de l’UMR AUSser à la Saline Royale d’Arc et Senans, du 1er au 4 juillet 2021

Promenade nocturne, après la journée de travail

Organisation et programme du séjour

La première retraite d’écriture destinée aux doctorants s’est déroulée grâce à la participation financière du laboratoire Ipraus, de l’ENSAB et de l’Ecole Doctorale ED VTT (hébergement et repas). Pour cette première édition, seuls les doctorants de l’Ipraus ont été conviés à participer, afin de faciliter l’élaboration des devis et demandes de financement. Le Petit Séminaire espère pouvoir élargir la participation à l’ensemble des doctorants de l’UMR AUSser, pour les prochaines retraites.

La retraite d’écriture a fait l’objet d’un programme établi en amont, afin d’organiser l’emploi du temps journalier. Ce programme était composé de sessions de travail individuel, sur le format du pomodoro (50 minutes de travail, 10 minutes de pause), permettant à chaque doctorant de travailler suivant des objectifs établis à court terme, ou permettant de segmenter l’avancée tout en optimisant la concentration. Chaque doctorant a ainsi pu faire avancer ses recherches suivant des tâches variées (retranscription d’entretiens, rédaction d’un article, élaboration du plan de thèse, rédaction d’un chapitre, récolement bibliographique…).

Temps de travail individuel sous le format d’un pomodoro de 50 minutes

Les journées de travail se terminaient par des ateliers collectifs (environ 1h30), animés par des intervenants plus expérimentés, nous permettant d’échanger ensemble sur des points méthodologiques ou sur l’utilisation d’outils (étapes de la rédaction de la thèse, conseils d’organisation, outils informatiques tels qu’Antidote, …).

Atelier collectif d’échange autour de la thèse

Enfin, des temps libres, après le dîner et/ou avant le petit déjeuner, étaient consacrés à des activités diverses : jeux, yoga, visite guidée des Salines, lectures, promenades…

Cette retraite s’est révélée très positive pour les doctorants participants : au-delà du cadre de travail propice à l’avancement des recherches individuelles, et de la possibilité d’y consacrer un temps privilégié, l’occasion de travailler en commun et d’échanger sur des aspects partagés du doctorat a été source de réconfort et de motivation.

Présentation détaillée des activités réalisées

Jour 1 – Jeudi 1er juin :

  • Arrivée à la Saline aux alentours de midi, installation et déjeuner.
  • Présentation de la retraite et du principe du pomodoro
  • Après-midi : Temps de travail individuel, 3 pomodori.
  • Séance de fin de journée (1h30) organisée par Julien Correia, jeune docteur : Présentation du travail d’écriture de la thèse (séquençage, méthodes, objectifs…). Conseils pour la fin de la thèse, notamment sur l’organisation, la finalisation du manuscrit, la préparation de la soutenance… Discussion également sur la rédaction d’articles.
  • Soirée : Séance de Yoga

Jour 2 – Vendredi 2 juin :

  • Yoga et séance de méditation.
  • Matin : Temps de travail individuel, 3 pomodori.
  • 13h30 : Visite de la Saline d’Arc-et-Senans par Sarah Blouin, doctorante à l’Ipraus.
  • Après-midi : Temps de travail individuel, 3 pomodori.
  • Visite du musée du Sel de Salins-les-bains pour certains doctorants.
  • Soirée : Temps d’échanges et jeux.

Jour 3 – Samedi 3 juin :

  • Matin : Temps de travail individuel, 3 pomodori.
  • Après-midi : Temps de travail individuel, 3 pomodori.
  • Séance de fin de journée organisée par Loup Calosci : Présentation de logiciels (Antidote, Mindmap, Scrivener, Scapple…), conseils pour la rédaction et l’organisation. Temps d’échanges autour des méthodes respectives de chacun.
  • Soirée : Présentation de la méthode d’Howard Becker sur l’écriture collaborative par Loup Calosci.

Jour 4 – Dimanche 4 juin :

  • Matin : Temps de travail individuel, 3 pomodori.
  • Après-midi : Temps de travail individuel, 2 à 3 pomodori en fonction des doctorants.
  • Fin de journée : Visite des jardins de la Saline et des expositions.
Visite des jardins

Tout au long de la retraite, en dehors des séances fixes de travail, les doctorants ont pu échanger sur leurs avancements respectifs et leurs sujets, dont certains présentent parfois des proximités intéressantes, qui donneront lieu à des temps d’échange plus longs par la suite, de retour à Paris. Les discussions ont également permis de partager les expériences de chacun sur l’organisation du travail, les angoisses ou questionnements liés à la thèse et de mettre en commun de nombreuses compétences (initiations mutuelles à des logiciels, méthodologies…) et astuces.

Poursuite de la démarche

Les retours très positifs des participant.es sur la première retraite d’écriture organisée par le Petit Séminaire ont souligné l’importance et la nécessité du travail de groupe pour le développement de la recherche doctorale. L’efficacité de la méthode proposée, déjà en place dans plusieurs équipes de recherche liées au CNRS, permet aux doctorant.e.s d’échanger autour des problématiques de la thèse et d’optimiser le temps de concentration pour la rédaction.

En cela, l’équipe du Petit Séminaire souhaite poursuivre et développer la démarche entreprise en proposant plusieurs initiatives :

  • L’organisation d’une journée mensuelle de rédaction en groupe, qui reprend la méthode pomodoro, au sein des locaux de l’IPRAUS. Nous souhaiterions donc pouvoir réserver une fois par mois la salle vitrée du laboratoire de recherche.
  • L’instauration d’une retraite d’écriture annuelle voire semestrielle. Le besoin de ce cadre d’écriture de la part des participant.e.s encourage l’équipe du Petit Séminaire à proposer une régularité des ces retraites pour laisser l’opportunité aux nouveaux doctorant.e.s qui arrivent au début de chaque semestre d’y participer.
  • L’ouverture de la retraite d’écriture aux doctorant.es de l’UMR AUSser et non seulement de l’équipe de recherche IPRAUS. Le Petit Séminaire s’adressant à l’ensemble des docotorant.e.s de l’Unité mixte de recherche, nous souhaiterions pouvoir les intégrer à cette initiative.
Visite de la saline royale d’Arc-et-Senans après la journée d’écriture

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search