Conférence d’Angèle Denoyelle (IPRAUS/AUSser) : “La création dans les jardins historiques, peut-on “continuer l’histoire” ? – Institut Européen des jardins et paysages – 20 novembre 2021

Angèle Denoyelle (doctorante IPRAUS/AUSser) donnera une conférence à L’institut Européen des Jardins et des Paysages  le 20 novembre 2021, 16h30-18h30 sur le thème : “La création dans les jardins historiques, peut-on “continuer l’histoire” ?”

Accédez au site : La création dans les jardins historiques
Lieu de la conférence : Archives départementales du Calvados (Caen)

Présentation

Tardivement reconnus en tant que monuments historiques à part entière du fait de leur matériau vivant, les jardins historiques présentent un paradoxe majeur : conserver un patrimoine en perpétuel changement. Faut-il privilégier la restauration d’un état historique donné, conserver un état hérité où dialoguent plusieurs états successifs ou permettre au jardin de continuer à évoluer comme il l’a toujours fait ? Angèle Denoyelle présentera son travail de thèse qui cherche à montrer comment le projet de paysage est une démarche légitime de restauration des jardins et comment, en prenant en compte les nombreux aspects des jardins (taille et forme de l’espace, limites, végétaux, atmosphère, usages ou références culturelles), il permet non seulement de respecter la mémoire du lieu, d’en comprendre les structures spatiales paysagères et d’en révéler les potentialités.

L’intervenante

Angèle Denoyelle est Paysagiste-Concepteur, maître de conférence associée à l’école d’Architecture de Paris-Belleville où elle croise l’enseignement du paysage, du patrimoine et de l’histoire des jardins. Elle poursuit actuellement une thèse sur la place du projet de création dans les jardins historiques, à l’Université Paris-Est Créteil, sous la direction de Jean-Paul Midant. Son travail est soutenu par la Fondation des Parcs et Jardins de France grâce à la bourse Michel Baridon dont elle a été lauréate en 2020. Son activité de paysagiste est principalement orientée vers les jardins historiques. Elle a ainsi travaillé sur la restauration des jardins de la Villa Medicis sous la direction de Pierre-Antoine Gatier, Architecte en Chef des Monuments Historiques de 2017 à 2019 et travaille depuis sur plusieurs études patrimoniales et projets de restauration à son compte.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search