[En ligne] Programme de travail partenarial 2022/2023 de l’APUR, décembre 2021

Le programme de travail de l’Atelier parisien d’urbanisme est élaboré avec l’ensemble de ses partenaires réunis au sein du Comité de programme.

Accédez au document en ligne : Programme de travail partenarial 2022/2023

Présentation

L’Apur organise son programme partenarial 2022-2023 en quatre grandes familles de travaux:

  1. Les bases de données et la cartographie
  2. La connaissance prospective pour une ville durable pour tous
  3. La transformation des territoires
  4. La diffusion

Des missions, objets de nombreuses publications
Près de 500 documents ont été mis en ligne depuis 2014 : données, cartes, notes, études, travaux prospectifs à l’échelle de Paris et du Grand Paris, de la parcelle à la commune et au territoire.

Des travaux réalisés selon diverses méthodes et avec de nombreux partenariats
L’atelier est un « tiers de confiance », une plateforme d’échanges, de diffusion et de construction communes auprès de tous les acteurs de Paris et du Grand Paris, syndicats techniques, établissements publics, collectivités et citoyens. Les travaux sont multiscalaires : parcelles, ilots, communes, territoires, Paris, Métropole du Grand Paris, Vallée de la Seine. Ces périmètres sont, selon les besoins, élargis pour intégrer par exemple des liens ville/campagne et des comparaisons européennes voire mondiales. Ils sont réalisés dans une conversation ouverte qui facilite la confrontation des points de vue et des approches avec nos partenaires, mais aussi avec les laboratoires de la recherche universitaire. Plusieurs formes nouvelles continueront de s’installer : des « dataviz » plus nombreuses, des ateliers partagés et les éditions de Paris Projet et de référentiels communs.

Les orientations programmatiques des prochaines années
Quel que soit le temps que nous mettrons à gérer l’actuelle crise sanitaire, elle laissera des marques durables sur la ville, les pratiques urbaines, les économies, les modes de vie, les relations ville nature et ville campagne, l’architecture des logements, le marché immobilier. Et, si elle s’impose comme un angle particulier de toutes les études à venir et en infléchit déjà certaines depuis 2020, elle renforce les approches fondatrices de nos travaux.
( Extrait du site de l’APUR)


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search