Appel à communication pour le congrès mondial “Ticcih Lille” : “Le patrimoine industriel au XXIe siècle, nouveaux défis”

Appel à communication pour le congrès mondial ” Ticcih Lille” • Région 2015 Lille, 6-11 septembre 2015  : “Le patrimoine industriel au XXIe siècle, nouveaux défis”

Accédez à l’appel à communication

Accédez au site

La date limite de soumission des projets est fixée au 23 juin 2014, à 0 h CET

Extrait du site : En ce début de XXIe siècle, le patrimoine industriel est entré dans une profonde évolution. Sa contribution à la connaissance, la façon dont il est abordé par la recherche scientifique, son rôle dans la mutation des paysages et dans la dynamique des sociétés se modifient très vite. Le XVIe congrès de TICCIH LILLE • REGION 2015, intitulé « Le patrimoine industriel au XXIe siècle. Nouveaux défis » propose de dresser un bilan du patrimoine industriel dans le monde et d’ouvrir de nouvelles perspectives sur ses acteurs, ses réalisations et sa reconnaissance.

A partir d’un constat, celui de la nécessité où nous sommes encore de faire admettre le patrimoine industriel comme partie intégrante de nos sociétés, le congrès montrera comment ce patrimoine répond, à travers le monde, aux demandes actuelles en matière de développement durable, de recomposition urbaine et de conception architecturale, d’économie locale, de culture et d’éducation. Le citoyen, sa place et son rôle, seront au cœur de notre réflexion. Nous conservons le patrimoine parce qu’il nous parle, et pour qu’il dure et continue de parler aux générations qui nous suivront. Que dit le patrimoine industriel, aujourd’hui, aux sociétés contemporaines ? Quelle place lui laissent-elles ? Comment le patrimoine industriel peut-il orienter leur évolution ?

Lille et sa région forment l’un des plus riches territoires industriels de France, d’une grande diversité : charbon, textile, mécanique, chimie, agroalimentaire mais aussi vente par correspondance et réseaux de transports remarquables. Les paysages industriels du Nord–Pas-de-Calais sont donc multiples, de nature industrielle et culturelle, et marqués par les vagues successives de migrations. Ils ont subi durement, à l’instar d’autres pays, les effets de la désindustrialisation. Dans ce cadre, le XVIe congrès de TICCIH montrera comment et pourquoi l’inscription du Bassin minier du Nord–Pas-de-Calais sur la Liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO au titre du paysage culturel évolutif est un symbole du changement du regard aujourd’hui posé sur le passé industriel des territoires et sur ses traces, matérielles et immatérielles, tant par les citoyens que par les acteurs institutionnels. Le Bassin minier du Nord–Pas-de-Calais illustre de façon exemplaire l’adéquation entre les conceptions de TICCIH, formulées par la Charte Nizhny Tagil, et les critères établis par ICOMOS/UNESCO. Cette reconnaissance universelle revêt un sens pour la population concernée : elle souligne la force de son identité, de sa culture et de sa résilience.

A Lille, les associations disposeront d’un espace de présentation de leurs réalisations et de leurs projets, ouvert au public, pendant la durée du congrès. Les conditions d’inscription particulières à cet espace seront précisées ultérieurement.

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.