Exposition “Matières à penser” – Ecole nationale supérieure d’architecture et de paysage de Lille – 22 février au 18 mars 2022

L’exposition “Matières à penser” a lieu à l’Ecole nationale supérieure d’architecture et de paysage de Lille du 22 février au 18 mars 2022.

Commissariat : Éric Monin et Catherine Blain (membre IPRAUS/AUSser)

Fabrication : Sébastien Frémont, Stéphane Beaudonnet et Anthony Galerneau

Graphisme : Marc-Allan Wery et Benjamin Delaunay

Production : ENSAPL 2022

Accédez au site de l’école : ENSAPL

Présentation

En douze ans de recherches consacrées aux produits de la croissance, les étudiants du séminaire de Master Archéologie du projet de l’ENSAPL, ont exploré des dizaines de composants du second œuvre, en empiétant parfois sur le champ des structures porteuses comme le montre par exemple cette monographie consacrée aux nœuds Spherobat® conçus pas l’ingénieur-architecte Stéphane du Château.

Relégués au rang de matériel de seconde zone, rarement estimés à leur juste mesure, les éléments qui équipent, recouvrent, protègent l’architecture des Trente Glorieuses semblent relever d’un savoir-faire mineur, tout juste bon à éveiller quelques souvenirs nostalgiques convoqués dans les décors des séries TV. Pourtant, le développement de l’industrie d’après-guerre a révolutionné une pratique du second œuvre qui s’est démultipliée, accélérée par les exigences de bien-être croissant et l’attention extrême portée à la qualité du cadre de vie. Les pages des revues spécialisées d’architecture regorgent de nouveaux produits, reflets de la diversité des catalogues rassemblés dans les agences d’architecture, rompues à un nouvel art de la prescription.

À l’heure d’une crise écologique planétaire sans précédent qui impose des changements sociétaux impérieux, il serait bon d’apprendre à regarder, comprendre, expertiser les qualités d’un passé récent trop souvent rejeté par ignorance. Et si le refus de l’amnésie était le point de départ d’une nouvelle manière de penser le projet d’architecture, en prenant la peine d’aller fouiller l’infra-ordinaire sans chambouler l’existant, en choyant un héritage infiniment plus riche qu’il n’y paraît ?

Relire autrement Le Mur Vivant, Techniques & Architecture ou encore Architecture intérieure créée, déposer soigneusement d’anciens éléments ou composants qui méritent d’être observés pour comprendre les ressorts du futur à la lumière des choix du passé, telle serait l’ambition de cet engagement rétrospectif en faveur de substances méconnues et cependant encore pleines de promesses !



Citer ce billet
Pascal Fort (2022, 24 février). Exposition “Matières à penser” – Ecole nationale supérieure d’architecture et de paysage de Lille – 22 février au 18 mars 2022. Carnet de veille UMR AUSser. Consulté le 18 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/v199

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search