Colloque “Gares en guerre, 1914-1918” – Paris – 03 au 05 septembre 2014

XIVe colloque de Rails et histoire : “Gares en guerre 1914-1918 / Stations at war 1914-1918”

Date : 03 au 05 septembre 2014

Lieu : Mairie du 10e, Grande salle des fêtes, 72 rue du Faubourg Saint-Martin, 75010 Paris

Accédez au programme

Extrait du site : Le colloque GARES EN GUERRE/STATIONS IN WARTIME 1914-1918, en prenant comme objet le nœud de réseaux et le lieu de croisement des flux que sont les gares,doit contribuer à l’histoire de la Première Guerre mondiale comme guerre totale : quels flux, ininterrompus et croissants, d’hommes, de marchandises, d’équipements, de courrier, quelles mobilités ont animé cette guerre perçue comme statique à partir de la fin de l’année 1914 ? En réunissant autour du thème de la gare des historiens des systèmes techniques et de l’économie, de l’architecture, de la guerre, des cultures de la mobilité, des comportements, de la littérature et de l’art, issus des pays belligérants ou les prenant comme sujets d’étude, il doit mettre en évidence l’importance du transport non seulement dans l’économie de la guerre mais aussi dans sa perception et sa mémoire, interroger la constitution de la représentation des gares comme lieu-repère de la guerre et du soldat et, au-delà, la contribution du déplacement sous l’uniforme à la constitution d’une culture de guerre. Du point de vue du patrimoine et de la perception des lieux, le colloque doit mettre en évidence le rôle historique, la continuité patrimoniale des grandes gares urbaines et sensibiliser le public d’aujourd’hui, ainsi que les responsables du patrimoine et de l’aménagement urbain, à l’existence mais également à la disparition du patrimoine technique et paysager des gares, qu’elles soient urbaines, rurales, de fret

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.