[En hybride] Deuxième séance du séminaire du thème 3 de l’UMR AUSser sur « Les imaginaires bâtisseurs » – ENSA de Paris-Belleville – 28 mars 2022

La deuxième séance du séminaire du thème 3 de l’UMR AUSser « Cultures, savoirs, médiations et productions architecturales » qui porte sur « Les imaginaires bâtisseurs », se déroulera le lundi 28 mars 2022 de 14h30 à 16h30 à l’ENSA Paris-Belleville (60 Bd de La Villette 75019 Paris), salle 14 (2e étage) et en visio. 

Pour participer à la réunion Zoom : https://zoom.us/j/97192195951

ID de réunion : 971 9219 5951

Présentation

Cette séance portera sur « L’imaginaire en aménagement et planification », sera modérée par Karen Bowie et fera intervenir :

– Clément Orillard« Comment penser un “imaginaire aménageur” français à l’export après 1945 ? »

Plusieurs travaux ont montré qu’un « imaginaire aménageur » attaché aux transformations haussmanniennes et post-haussmanniennes parisiennes a soutenu l’exportation de l’expertise urbanistique française du milieu du XIXe siècle à la première moitié du XXe siècle. Mais qu’en est-il pour la période suivante ? Comment envisager cette question alors que les modalités de l’aménagement urbain deviennent plus complexes, plus abstraites, plus fragmentées et se déploient plutôt en banlieue, loin d’un centre porteur d’un imaginaire fort ?

Clément Orillard est maître de conférences à l’École d’urbanisme de Paris et au Lab’Urba. Il prépare une HDR qui porte notamment sur l’histoire de l’exportation de l’expertise urbanistique française. Dernière parution sur ce sujet :  avec Stephen V. Ward, « Planning the World’s New Towns- A Tale of Two Countries, 1975-2013 » in Fee, Colenutt & Coady Schaebitz (dir.), Paradise lost? Lessons from British and French New Towns, Bingley, Emerald Publishing, 2020, pp.129-142 (https://doi.org/10.1108/978-1-83909-430-920201009).

– Isabelle Chesneau« Les documents de planification sont-ils portés par un imaginaire de la ville ? »

Les documents de planification urbaine ont vocation à définir une vision de l’avenir d’une région, mais sont-ils pour autant portés par un imaginaire ? Pour y répondre, cette intervention s’attachera à identifier la présence et le rôle des images dans ces documents, en examinant les textes d’orientation produits pour la région Ile-de-France entre 1919 et 2019. Il s’agira en particulier de s’intéresser aux images verbales, telles que les métaphores, souvent délaissées au profit des sources visuelles, tout en considérant qu’il existe une forte imbrication des images-mots et des images visuelles qui forment, dans leur globalité, une chaine de représentations.

Isabelle Chesneau est maîtresse de conférences à l’ENSA Paris-Malaquais et à l’UMR AUSser/ACS. Depuis L’Abécédaire de Marcel Roncayolo (Infolio, 2011) jusqu’à La ville mot à mot (Parenthèses, 2021), elle s’intéresse au rôle du langage en urbanisme et développe, dans le cadre de la préparation d’une HDR en urbanisme et aménagement, les méthodes d’analyses sémantiques à partir de corpus.

Séances suivantes

–      avril 2022 : « Imaginaire de la ville moderne par celles et ceux qui y vivent »
–      mai 2022 : « Imaginaire et voyage »


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search