Chaire partenariale d’enseignement et de recherche du ministère de la Culture “Le littoral comme territoire de projets” / Direction scientifique Éric Alonzo (OCS/AUSser) et Sébastien Marot (OCS/ASser)

Chaire partenariale d’enseignement et de recherche du ministère de la Culture, la chaire “Le littoral comme territoire de projets” fédère des chercheurs, enseignants, partenaires institutionnels publics et des acteurs économiques privés autour d’un projet scientifique centré sur le devenir des littoraux en vue des risques climatiques.

Accédez à présentation sur le site de l’Eav&t : Le littoral comme territoire de projets

Direction scientifique par membres OCS/AUSser

La chaire est placée sous la responsabilité scientifique d’Éric Alonzo, architecte et urbaniste, professeur et chercheur à l’École d’architecture de la ville & des territoires, et de Sébastien Marot, historien de l’environnement et philosophe, professeur HDR et chercheur à l’École d’architecture de la ville & des territoires.
De 2018 à 2021, la chaire a été coordonnée par Thomas Beillouin, architecte et urbaniste, docteur en architecture. Elle est aujourd’hui coordonnée par Isaline Maire, architecte, urbaniste et doctorante.

Une chaire d’enseignement et de recherche

Autour de cette thématique, particulièrement transversale et interdisciplinaire, la chaire partenariale d’enseignement et de recherche « le littoral comme territoire de projets » fédère des chercheurs et des enseignants, des partenaires institutionnels publics et des acteurs économiques privés. Issue d’une collaboration engagée depuis de nombreuses années entre l’école d’architecture de la ville et des territoires de Paris-est et le Puca, la chaire s’est constituée en 2018, avec l’arrivée de nouveaux partenaires aux ancrages locaux et aux apports techniques spécifiques : l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Marseille, Artelia, l’Université Gustave Eiffel, l’Université des Antilles et de la Guyane.
Depuis 2019, la chaire est labellisée par le Ministère de la Culture.

Les axes de recherche

Les axes de recherche : une vision du littoral à long terme
Fondements méthodologiques
1. Réintégrer les cycles longs de la nature dans l’aménagement.
2. Réinventer l’imaginaire des loisirs et du tourisme à l’ère de l’anthropocène.
3. Recomposer le littoral autour d’une épaisseur ou « de la ligne à l’arrière-pays ».
4. Répondre conjointement aux enjeux écologiques et économiques du littoral.
5. Faire du projet un vecteur pluridisciplinaire pour penser les mutations du littoral.

Les terrains de recherche

Les terrains de recherche: Cinq grandes familles de terrains de recherche
1. Le patrimoine des stations balnéaires vieillissantes
2. Les grandes villes, métropoles et mégapoles industrielles et portuaires
3. Les territoires insulaires et ultra-marins
4. Les milieux rétrolittoraux
5. Les eaux intérieures



Citer ce billet
Pascal Fort (2022, 18 mars). Chaire partenariale d’enseignement et de recherche du ministère de la Culture “Le littoral comme territoire de projets” / Direction scientifique Éric Alonzo (OCS/AUSser) et Sébastien Marot (OCS/ASser). Carnet de veille UMR AUSser. Consulté le 18 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/v19y

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search