Prochaine séance du cycle de séminaires “Etreindre la fugacité du monde (par l’image)” (Labex Futurs Urbains) : avec l’artiste vidéaste Ghazel et l’architecte cinéaste Mina Saïdi-Sharouz – ENSA de Paris-Belleville – 30 mars 2022

La prochaine séance du cycle de séminaires Etreindre la fugacité du monde (par l’image), proposé par le collectif Penser l’Urbain par l’Image (Labex Futurs Urbains) aura lieu avec l’artiste vidéaste Ghazel et l’architecte cinéaste Mina Saïdi-Sharouz (ENSAPV), le mercredi 30 mars de 12h30 à 14h30, à l’école d’architecture Paris Belleville, salle 12 (60 Bld de la Villette, 75019 Paris)

et en ligne : https://univ-eiffel.zoom.us/j/89169433773

(ID : 891 6943 3773 | Mdp : 6UcCsWak)

Présentation

L’image est si sollicitée pour déployer les façons d’explorer, pour concevoir et imaginer des territoires mouvants d’apparence insaisissable. Comment la remettre à distance pour susciter d’autres usages et lectures analytiques ? Comment la (dé)construire ?
Un ancrage épistémologique et méthodologique tissé à la croisée des sciences humaines et de la création visuelle réunit les pratiques de recherche et
artistiques interrogées dans ce cycle de séminaires.
Cycle annuel du collectif Penser l’Urbain par l’Image, conçu comme un espace de débats et d’engagements critiques à partir de la présentation de projets aboutis ou en cours, ces séminaires proposent un cadre de réflexion ouvert à un large public. Chaque séance s’organise autour d’une ou deux notions en référence à un geste, une action, ou une entrée sur le terrain qui soulignent le volet expérimental de la démarche (de l’itinéraire photographique à la co-réalisation de films). Il s’agit de conserver, promettre, saisir, retracer pour comprendre en quoi nos pratiques visuelles résonnent avec une approche spatiotemporelle, processuelle et interactionnelle du monde.

Accédez au site : Penser l’Urbain par l’Image

Membre UMR AUSser

Chercheur.e.s participant au projet : Laetitia Overney (membre IPRAUS/AUSser)

Programme février à juin 12h30 – 14h30

3 février : Promesses par Alexa Färber (Universität Wien)
30 mars : «Me» par Ghazel et Mina Saïdi-Sharouz (ENSAPV)
12 avril : Vidéographiant par Lucinda Groueff (LAREP)
31 mai : Retracer par Anahi Alviso-Marino (LVMT)
28 juin : Carte blanche «contre-images»



Citer ce billet
Pascal Fort (2022, 23 mars). Prochaine séance du cycle de séminaires “Etreindre la fugacité du monde (par l’image)” (Labex Futurs Urbains) : avec l’artiste vidéaste Ghazel et l’architecte cinéaste Mina Saïdi-Sharouz – ENSA de Paris-Belleville – 30 mars 2022. Carnet de veille UMR AUSser. Consulté le 24 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/v1a7

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search